Le Venezuela

À Monagas, une grande réunion des commandos de campagne Darío Vivas a eu lieu

Ce vendredi au zoo «La Guaricha», dans la ville de Maturín, le militantisme révolutionnaire de l'État de Monagas s'est réuni pour développer la grande réunion des commandements de campagne Darío Vivas du Parti socialiste uni du Venezuela (Psuv), en vue de la élections législatives du 6 décembre.

L'activité politique a été dirigée par le premier vice-président du Parti socialiste uni du Venezuela (Psuv) et candidat national à l'Assemblée nationale (AN), Diosdado Cabello, qui, avec le chef de cette coalition électorale dans l'entité monacéenne, Yelitze Santaella, pour motiver les rangs révolutionnaires à ne laisser personne passer à côté de voter pour la 6D.

Il a déclaré qu '«il y a des gens qui doivent être bouleversés pour une raison quelconque, mais comment allons-nous les laisser voter pour le droit ou rester à la maison, non. Nous devons insister pour qu'ils aillent voter pour les candidats de la patrie. »Cabello, qui est également président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), a déclaré aux personnes présentes que la lutte du peuple et du gouvernement vénézuéliens n'a jamais été contre les représentants. de la droite dans le pays, mais c'est un combat contre l'impérialisme américain.

En ce sens, il a reconnu que «nous avons tous dû vivre les circonstances les plus dures de toute l'histoire, mais nous n'avons pas peur des défis; Tout ce que nous avons vécu au cours des 20 dernières années, c'est de le dire à nos enfants et petits-enfants afin qu'ils ne dépendent plus jamais des décisions de l'empire. Nous sommes obligés de donner à nos enfants une patrie libre et souveraine ».

Candidats

Le leader révolutionnaire a profité de l'occasion pour présenter chacun des aspirants députés de l'AN pour le Psuv de cette entité orientale, en mentionnant Marleny Contreras, Ernesto Luna, Euribes Guevara, María Vallenilla, Williams Golindano, Eirimar Malavé, Irwing Monteverde, Diomara Romero, Ana Fuentes, Carlos Martínez, Gloria Castillo, Ernesto Ruíz, Omar Farías et María Gabriela Villarroel.

Le vice-président de Psuv a commenté que «nous n'avions pas mené une activité politique de ce genre depuis longtemps et que cela devrait commencer avec mon cher Monagas; d'où je vous dis qu'il ne s'agit pas de lutter pour ce que nous avons déjà accompli, mais pour ce que nous pouvons accomplir. Après le 5 janvier, les attaques de l'empire se poursuivront, cependant, nous devons être chair et sang, c'est-à-dire être présents et aux côtés du peuple dans chacune de ces batailles », a-t-il déclaré.

Pour sa part, la gouverneure Yelitze Santaella, qui est également membre national du commandement de la campagne Darío Vivas, a salué la lutte inlassable que chacun des candidats a menée à Monagas. De même, il a souligné que cette fois, les sexes se voyaient accorder des conditions égales, avec 50% pour chacun.

À son tour, Marleny Contreras, qui dirige le vote de liste de Monagas, a déclaré que le but de ce 6D est de sauver et de reconquérir l'Assemblée nationale au profit du peuple.

Communes jure dans le commandement Darío Vivas à Apure

Les Communes Le Commandement de Campagne Darío Vivas a juré en direction des élections législatives qui se tiendront le 6D à venir, où le pouvoir populaire récupérera l'Assemblée nationale entre les mains de l'opposition vénézuélienne.

Cette prestation de serment a eu lieu sur la Plaza Bolívar de la municipalité de la capitale en présence des candidats du bloc historique, ainsi que des porte-parole des conseils communaux, des communes, des fronts, des mouvements, des organisations sociales et des personnes organisées, s'engageant à relever le défi de consolider la victoire de ce 6-D pour continuer d'approfondir le système juridique qui donne le pouvoir populaire au peuple et qui n'est possible qu'avec un parlement patriotique qui défend et répond aux intérêts du Venezuela et non des gouvernements étrangers.

Ofelia Padrón, chef de l'organisation du Psuv à Apure et chef du commandement de la campagne Darío Vivas du grand pôle patriotique Simón Bolívar, a commencé l'assemblée en soulignant que «en tant que pouvoir populaire organisé, nous devons démontrer le pouvoir que nous avons en tant que mouvements sociaux d'où de l'intérieur Les communautés connaissent les besoins, les exigences et les propositions de nos camarades.

L'acte a eu la participation du constituant des communes, Mariangel Segovia, Orlando Zambrano, candidat pour le circuit 3 et son suppléant Mayrut Castillo, ainsi que du candidat au vote de liste, José Cabrera et Leonor Olivares du GPPSB.

Vous pourriez également aimer...