Le Venezuela

Banco de Venezuela a aidé les États à assouplir la quarantaine

Le Banco de Venezuela (BDV) a organisé des séances de service dans les États où les niveaux 2 et 3 de flexibilisation partielle ont été appliqués, contrôlés et étendus, respectivement, conformément aux directives établies par le Président de la République, Nicolás Maduro, pour réactiver le économie du pays.

En ce sens, la Surintendance des institutions du secteur bancaire (Sudeban) a ratifié la circulaire N ° 02415, relative à la fourniture du service en fonction des niveaux de flexibilité, pendant l'état d'alerte dû au covid-19.

Le BDV a ouvert ses bureaux, pendant le créneau horaire fixé par Sudeban, à partir de 9h00. m. à 13h00 m., du lundi 27 juillet au vendredi 31 juillet, afin de servir les clients physiques et juridiques.

Le personnel qui travaille à l'établissement a assisté les clients selon des mesures de contrôle sanitaire strictes, telles que l'utilisation du masque facial, la signalisation de la distance physique de 1,5 mètre entre les personnes et la désinfection des espaces selon les méthodes préventives recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), selon un communiqué de presse du BDV.

Les bureaux du BDV n'ont pas fourni de services au public dans les États de Miranda, Zulia, Sucre, Bolívar, La Guaira, Táchira et le district de la capitale, situé au niveau 1 de la quarantaine radicale.

Le Banco de Venezuela rejoint et soutient les politiques économiques dictées par l'Exécutif national, en vue de dynamiser le système financier national, tout en préservant la santé et l'intégrité physique de ses travailleurs, ainsi que celle de ses plus de 14 millions de clients. .

Vous pourriez également aimer...