La Colombie

"Cela fait mal à l'âme et nous essaierons de récupérer et d'avancer": Nairo Quintana

13 septembre 2020-11 h 23 m.
Pour:

Salle de presse d'El País

L'un des grands perdants qui a quitté l'étape 15 du Tour de France a été le coureur de Boyacá Nairo Quintana, entré à 3h50 de Pogacar, vainqueur du jour, et tombe à la neuvième position du général à 5h08 du Slovène. Primoz Roglic, solide leader.

Le leader d'Arkea a assuré à la fin de la fraction que les chutes qu'il avait subies les jours précédents avaient diminué ses chances d'être en meilleure condition pour se battre pour le titre de l'épreuve française.

«Je savais que c'était très difficile à endurer, j'ai essayé ce que je pouvais endurer, il y a déjà deux chutes, la dernière très forte et j'ai vraiment eu beaucoup de douleur, c'est de la pure fierté et du cœur ce que nous faisons, ça fait mal à l'âme et nous allons essayer récupérer et passer à autre chose », a déclaré Nairo.

Les premières victimes du rythme infernal imposé par le Jumbo-Visma dans l'ascension finale ont été Quintana et Bernal, qui ont cédé du terrain au groupe de favoris alors qu'il restait encore plus de 13 km au sommet, ce qui est devenu une épreuve.

"Le travail de l'équipe a été fondamental pour me garder toujours en tête, ils ont fait un excellent travail et je les remercie car sinon j'aurais perdu beaucoup plus de minutes", a conclu Nairo.

Vous pourriez également aimer...