Le Brésil

La victoire de Joe Biden aux États-Unis pourrait changer la politique environnementale brésilienne, selon le professeur – Jornal da USP

//jornal.usp.br/wp-content/uploads/2020/10/2ª_-AMBIENTE-É-NOSSO-MEIO_02_OUTUBRO_PEDRO-LUIZ-CÔRTES.mp3

Cette semaine, le président Jair Bolsonaro a déclaré, dans un discours prononcé au Sommet des Nations Unies sur la biodiversité (ONU), que certaines ONG seraient impliquées dans des crimes environnementaux au Brésil et à l'étranger, même si elles ne présentaient pas de preuves. Par ailleurs, Donald Trump et Joe Biden, candidats à la présidence des États-Unis, ont évoqué l'investissement de 20 milliards de dollars au Brésil pour lutter contre la déforestation en Amazonie, auquel Ricardo Salles a répondu que ce serait un montant insuffisant s'il était réparti sur dix ans. Le professeur Pedro Luiz Côrtes, de la School of Communications and Arts (ECA) et du Graduate Program in Environmental Science de l'Institut de l'énergie et de l'environnement (IEE) de l'USP, reflète ces faits dans une interview avec USP dans le Air Journal.

Selon l'expert, la présence du sujet dans le débat électoral américain indique que la pression internationale augmente et "si Joe Biden remporte les prochaines élections, cela déterminera un changement de politique étrangère brésilienne et une révision des pratiques environnementales". La déclaration du ministre de l'Environnement attire également l'attention, puisque le Fonds Amazonien, bloqué depuis l'année dernière, représente des ressources bloquées qui pourraient être investies, bien qu'il n'y ait pas de mouvement gouvernemental à cet égard. «Si le ministère est incapable d'utiliser ne serait-ce que les 100 millions du Fonds Amazon, comment utilisera-t-il 2 milliards par an ou 20 milliards à la fois? Cela montre que le discours n'est pas conforme à la pratique », précise le professeur.

Quant au discours de Bolsonaro, qui disait que la diffusion de fausses informations sur la question environnementale au Brésil est le facteur à l'origine des tensions internationales sur le sujet, Côrtes rappelle que la source de ces informations est le gouvernement fédéral lui-même à travers l'Institut national de recherche spatiale ( Inpe), dont les méthodologies sont reconnues au niveau national et international. Par conséquent, «il est démontré, une fois de plus, comment les dirigeants du gouvernement ont du mal à traiter ces données et rejettent la faute sur les ONG, sans présenter de noms ni de preuves. Il s'agit d'un discours destiné à l'audience interne des partisans du président et qui n'améliore en rien notre image à l'étranger », explique-t-il.

Apprenez-en plus en écoutant l'interview en entier.


USP dans le Air Journal
Jornal da USP no Ar est un partenariat entre Rádio USP et Escola Politécnica, Faculdade de Medicina et Instituto de Estudios Advancedes. Il cherche à approfondir les problèmes actuels de plus grande répercussion, en plus de présenter des recherches, des groupes d'étude et des spécialistes de l'Université de São Paulo.
A l'antenne du lundi au vendredi, de 7h30 à 9h30, avec une présentation de Roxane Ré.
Vous pouvez syntoniser Rádio USP à São Paulo FM 93,7, à Ribeirão Preto FM 107,9, via Internet à l'adresse www.jornal.usp.br ou via l'application mobile.

.

.

.


Politique d'utilisation
La reproduction des documents et des photographies est gratuite en citant le Journal of USP et l'auteur. Dans le cas des fichiers audio, les crédits doivent être attribués à Rádio USP et, si cela est expliqué, aux auteurs. Pour l'utilisation de fichiers vidéo, ces crédits doivent mentionner TV USP et, s'ils sont explicites, les auteurs. Les photos doivent être créditées en tant qu'images USP et au nom du photographe.

Vous pourriez également aimer...