Le Venezuela

Le CNE et le ministère de la Santé définissent des protocoles sanitaires pour la 6D

Le siège du Conseil électoral national, a tenu lundi l'Atelier sur le contrôle sanitaire et la biosécurité des maladies transmissibles, afin de développer un plan global de biosécurité du pouvoir électoral, face aux prochaines élections qui se tiendront le 6 décembre, où les députés à l'Assemblée nationale seront élus pour la période 20201-2026.

Cette session de formation a inclus la participation du Ministère du Pouvoir Populaire pour la Santé (MPPS), des représentants de la Direction Nationale de la Protection Civile et de l'Administration des Catastrophes, ainsi que des différentes unités du Conseil National Electoral directement impliquées dans l'élaboration de l'acte de vote , et fait partie des initiatives visant à garantir les soins de santé et la protection adéquate des électeurs, avec la mise en œuvre de protocoles de santé pour arrêter la chaîne de contagion du Covid-19.

L'activité a permis de faire connaître les caractéristiques des différentes maladies respiratoires, notamment le coronavirus, sa forme de transmission et son impact sur la santé et la vie des individus, ainsi que la présentation du Plan National de Prévention et de Confinement du Covid-19 par partie du MPPS, compte tenu des aspects de la surveillance épidémiologique, de la gestion clinique de la pandémie et des dynamiques qui se développent à partir de l'organe directeur en matière de santé.

En outre, les responsables de l'entité électorale ont reçu des instructions sur la manière de minimiser les facteurs de risque grâce aux différents instruments de biosécurité mis en place au niveau international par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réitérant l'utilisation appropriée des masques, des gants , le lavage des mains et l'utilisation de gel ou d'alcool comme produits nécessaires à l'hygiène préventive.

Il convient de noter que dans cet espace, différentes réflexions importantes ont été générées pour l'organe directeur en matière électorale, qui sont en cours d'élaboration depuis l'élaboration du Plan global de biosécurité du pouvoir électoral en tant que stratégie pour garantir la protection des électeurs à la temps pour exercer votre droit de vote.

En ce sens, la dynamique de revue et d'évaluation du processus électoral et de ses conditions de biosécurité ne vise pas seulement à prendre des mesures concernant l'action préventive des responsables électoraux pour éviter la contagion du virus, mais aussi à une réflexion et un examen conscients. des étapes du processus électoral pour garantir aux citoyens l'exercice du suffrage dans des conditions biosanitaires adéquates et optimales.

Vous pourriez également aimer...