La Colombie

Le Giro doit-il être annulé? Un cycliste important dit que les choses vont mal à cause des cas de Covid dans les équipes

15 octobre 2020-08: 38 m.
Pour:

Elpais.com.co

La méfiance a pris le dessus sur le Giro d'Italia malgré le fait que l'étape 12 se déroulera ce jeudi, commençant et terminant à Cesenatico.

Avant le match, le coureur belge du Lotto Soudal, le Belge Thomas De Gendt, a assuré qu'il commençait à se sentir insécurisé dans la course en raison des cas continus de Covid qui ont été présentés.

En fait, deux équipes, le Jumbo Visma et le Mitchelton-Scott, ont abandonné la course après que plusieurs de leurs coureurs aient été testés positifs mardi dernier.

L'Australien Michael Matthews, de Sumweb, était un autre de ceux qui ont quitté le Giro en raison d'un coronavirus, tout en s'assurant que plus de 10 officiers accompagnant la course ont également été testés positifs.

"Je dois être honnête: ma tête n'est pas vraiment dans la course après la nouvelle des 17 policiers infectés", a déclaré De Gendt à la presse italienne.

Il a assuré que "les choses vont mal dans ce Giro. Avant l'étape de jeudi, nous avons eu 20 minutes à discuter avec les coureurs de l'équipe pour savoir si nous devions partir ou non parce que nous avons commencé à ne pas être en sécurité."

Les organisateurs de la course n'ont pas commenté, mais l'un des pilotes de premier plan, Peter Sagan, a déclaré qu'il continuerait dans la course jusqu'à ce qu'il en soit dit autrement.

Vous pourriez également aimer...