Le Venezuela

Le Liban n'exclut pas une implication extérieure dans l'explosion

Le président libanais Michel Aoun a déclaré aujourd'hui que les raisons de l'explosion de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium qui a dévasté mardi une partie de Beyrouth et n'excluait pas une intervention extérieure, un missile "ou tout autre acte n'ont pas encore été déterminées. ».

Cependant, il n'a pas exclu qu'il s'agissait d'un accident dû à une négligence dans la manipulation du nitrate d'ammonium, la substance à l'origine de l'épidémie mardi dernier.

Aoun a précisé que l'enquête sur l'événement est en cours pour faire la lumière sur trois questions principales: «Premièrement, comment le matériel explosif est entré et a été stocké … deuxièmement, si l'explosion était le résultat d'une négligence ou d'un accident … et troisièmement, la possibilité ingérence extérieure.

Le chef de l'Etat a indiqué avoir demandé à son homologue français, Emmanuel Macron, de lui fournir "des photos aériennes pour savoir ce qui s'est passé" exactement dans le port de Beyrouth, après sa visite sur les lieux de l'incident.

L'explosion dans la capitale libanaise a tué plus de 130 personnes et fait 5000 blessés ainsi que de grandes destructions sur place. / Agences

L'entrée Liban n'exclut pas la participation extérieure à l'explosion a été publiée pour la première fois dans Dernières nouvelles.

Vous pourriez également aimer...