Le Venezuela

Le Premier ministre péruvien reconnaît l'écart de décès dû au Covid-19

Le Premier ministre du Pérou, Pedro Cateriano, a indiqué qu'il y avait un écart dans le nombre de décès dus au coronavirus, et le gouvernement est prêt à clarifier le nombre réel de victimes.

"Ce dont nous avons discuté avec le ministre (de la Santé) et avec le président (Martín Vizcarra), c'est qu'il y a un écart dans le nombre de défunts pour diverses raisons (…) Le gouvernement est prêt à clarifier le nombre de défunts", a déclaré Cateriano dans des déclarations aux médias ATV locaux.

Le premier ministre a indiqué que l'une des raisons pour lesquelles il y aurait un sous-enregistrement des décès est que le système de santé, selon le protocole, ne compte comme décédé que par covid-19 les patients qui ont auparavant réussi à passer un test qui confirme leur positivité au virus.

"Si (le patient) n'a pas passé de test, il y a quelque chose sur lequel il faut travailler", a déclaré le responsable.

D'autre part, Cateriano a souligné que le gouvernement ne dispose pas d'un système efficace pour fournir des informations sur les décès.

«Il y a aussi d'autres choses qui ont généré cela, l'un d'eux est le manque d'unité technologique efficace, la fourniture d'informations en temps opportun par le ministère n'est pas efficace. Ici, il n'y a pas de dissimulation (de chiffres), mais le concret, c'est qu'il y a un sous-enregistrement qui ne coïncide pas », a déclaré le Premier ministre.

À ce jour, le Pérou enregistre 13 384 décès dus à des maladies respiratoires et 357 681 personnes infectées./Spuknit

Vous pourriez également aimer...