Le Brésil

Le résultat de septembre n'inverse pas la baisse de l'emploi formel: 559 mille emplois de moins en 2020

São Paulo – L'emploi formel a augmenté en septembre, selon le «nouveau» registre général des employés et des chômeurs (en cage), publié aujourd'hui (29) par le ministère de l'Économie. Entre les admissions et les licenciements, le solde était de 313 564 emplois formels. Mais le résultat positif du mois n'a pas inversé la baisse accumulée dans l'année. Désormais, le pays perd 558 597 places en 2020.

Avec les données de ce jeudi, le stock d'emplois formels dans le pays a atteint 38 251 026. Il y a un an, il était d'environ 39,2 millions. En septembre 2014, il atteignait près de 41,6 millions.

En septembre seulement, l'industrie a ouvert 110 868 postes vacants avec un portefeuille et des services, 80 481. Le segment qui comprend le commerce et la réparation de véhicules créés 69 239 et la construction 45 249.

Commerce et services, chute libre

La situation change avec les nombres accumulés dans l'année. La croissance est concentrée dans l'agriculture (102 467, augmentation des stocks de 6,9%) et la construction (102 108, 4,7%). Un peu moins dans l'administration publique: 64 770 (1,3%) Le commerce supprime 345 677 emplois (-3,7%) et les services ferment 418 040 (-2,3%). L'industrie et le secteur domestique sont stables.

Le travail dit intermittent accumule un solde de 42 532 postes vacants de janvier à septembre, tandis que le travail partiel a clôturé 13 137. Les résiliations «par accord» au total 131 343.

Le salaire moyen d'admission était estimé à 1 710,97 R $, inférieur à août et supérieur à septembre de l'année dernière (sans tenir compte de l'inflation). Le ministère de l'Économie n'a pas divulgué le salaire des licenciés, toujours plus élevé que celui des embauchés.

Vous pourriez également aimer...