Le Venezuela

Le Venezuela lance une offre à PDVSA et aux détenteurs de dette d'électricité

Le Venezuela a ratifié mardi l'engagement acquis avec les obligataires, car ceux-ci ont été émis par la République, Petróleos de Venezuela et Electricidad de Caracas, a annoncé le vice-président exécutif, Delcy Rodríguez.

"Nous ratifions devant le peuple et la communauté internationale notre volonté d'honorer les engagements avec les obligataires émis par la République, PDVSA et Electricidad de Caracas", a déclaré Rodríguez du Palais de Miraflores en contact avec la chaîne d'Etat (VTV).

En ce sens, le vice-président a rappelé que depuis 2017; Le Venezuela a annoncé son intention de restructurer sa dette et a sommé les obligataires de rechercher des formules qui surmontent les limitations imposées au pays.

"Mais les nouvelles mesures du gouvernement américain l'ont empêché", a-t-il soutenu, alors qu'un appel était lancé afin de rechercher des formules dans un processus de dialogue constructif, auprès des parties prenantes nationales et internationales et ainsi surmonter les des mesures coercitives et le blocus fiscal de Washington, a-t-il déclaré.

Face à ce scénario, a déclaré le vice-président, la République, PDVSA et Electricidad de Caracas ont annoncé une offre conditionnelle conjointe d'interrompre lesdites entités afin de garantir que les investisseurs ne sont pas affectés par ceux qui détiennent le pouvoir aux États-Unis.

En compagnie du président de PDVSA, Asdrubal Chávez et du procureur général de la République, Reinaldo Muñoz, il a lu le communiqué, où le gouvernement bolivarien ratifie tous les engagements pris par l'Etat vénézuélien.

Une partie de la déclaration émise comprend les points suivants:

  • L'accord de suspension des délais de prescription actuels sur le capital et les obligations concernées prendra effet à condition que certaines conditions soient remplies avant le 13 octobre 2020
  • Elle est formalisée par la conclusion d'accords d'interruption ou d'échanges de lettres adressés à l'adresse indiquée par l'émetteur correspondant, avant la date d'acceptation (informé que les détails de cette offre et de ratification de l'Etat seront publiés par les médias)
  • Un accord d'interruption de l'offre serait conclu pour certaines séries d'obligations, si: A- Les porteurs d'obligations représentant plus de 75% du montant du principal actuellement en circulation de cette série d'obligations, B- Les porteurs d'obligations qui concluent des accords d'interruption ou une lettre d'acceptation par écrit des deux dans la forme convenue, C- Accepter de suspendre au cas où les réclamations seraient déjà pendantes ou s'ils acceptent de ne pas présenter dans tous les autres cas toute réclamation judiciaire qu'ils cherchent à déclarer due ou exigible; o exécuter le paiement du principal ou des intérêts provenant des obligations concernées

Vous pourriez également aimer...