Le Venezuela

Le Venezuela maintient une courbe plate des cas de coronavirus

Lors de la 58e réunion annuelle du Conseil directeur de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), le ministre du Pouvoir populaire pour la santé, Carlos Alvarado, a souligné qu'au Venezuela, pour les mois de juin à septembre, la tendance croissance lente et soutenue de la courbe des cas de coronavirus, une pandémie qui affecte l'humanité.

Il a expliqué que le taux de morbidité dans le pays était de 2,3 cas pour mille habitants et que la mortalité était établie à 1,9 décès pour mille habitants.

Dans son discours, le ministre Alvarado a indiqué qu'en juin, le retour des citoyens qui avaient émigré vers les pays voisins avait augmenté et "retournait au Venezuela en quête de santé et de sécurité sociale". Il a expliqué que près de 100 000 Vénézuéliens ont été traités dans les centres de soins aux frontières. «Un sur 10 a été porteur du virus», a-t-il déclaré.

Au 198ème jour de quarantaine dans le pays, le ministre a expliqué que les trois phases imposées au Venezuela pour contenir la pandémie ont permis de débuter un équilibre entre l'activation progressive de la vie sociale et économique et le contrôle épidémiologique dans le pays.

«La première est une première phrase de préparation et de soins, il y a une deuxième phase de quarantaine radicale, lorsque les premiers cas sont apparus et des mesures sanitaires ont été prises et une troisième phase de flexibilité contrôlée caractérisée par la méthode 7 + 7, qui se traduit par 7 jours de quarantaine radicale suivis de 7 jours de flexibilisation contrôlée en fonction du comportement épidémiologique de chaque entité », a déclaré Alvarado.

En revanche, il a condamné le fait que les mesures coercitives imposées par les États-Unis (USA) aient enlevé plus de 30 milliards de dollars appartenant aux ressources de la nation.

«Nous ne pouvons même pas utiliser nos propres ressources pour honorer nos engagements envers le Fonds stratégique et Rotary de l'OPS, empêchant l'accès aux vaccins et aux médicaments», a-t-il dénoncé.

Enfin, le chef du portefeuille Santé a remercié le système de coopération de l'OPS, de l'OMS et des Nations Unies et des pays qui ont montré leur solidarité avec le Venezuela.

Vous pourriez également aimer...