La Colombie

Lee Kun-hee, l'homme qui a fait de Samsung un géant de la technologie, est décédé

27 octobre 2020-04: 02 p. m.
Pour:

Agence AFP

Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee, qui a fait du groupe de télécommunications sud-coréen un géant mondial, est décédé dimanche à l'âge de 78 ans, a annoncé le groupe sud-coréen dans un communiqué.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de Lee Kun-hee, président de Samsung Electronics", a déclaré le groupe. "Le président Lee est décédé le 25 octobre avec sa famille, y compris le vice-président Jay Y. Lee", indique le communiqué.

Lee était au lit depuis qu'il a subi un accident vasculaire cérébral en 2014.

Le vice-président, son fils Lee Jae-yong, est à la tête de la multinationale depuis 2014.

Lisez aussi: Samsung lance un téléviseur à écran rotatif pour afficher des vidéos verticales

"Le président Lee était un véritable visionnaire qui a transformé Samsung d'une entreprise locale en un leader mondial de l'innovation et de la puissance industrielle", se souvient la société, ajoutant que "son héritage sera indélébile".

Samsung est de loin le plus grand conglomérat («chaebols») de la 12e économie mondiale.

Le volume d'affaires mondial de la multinationale représente un cinquième du produit intérieur brut de la Corée du Sud, ce qui en fait un atout fondamental pour la santé économique du pays asiatique.

Lee Jae-yong a été condamné à cinq ans de prison en 2017 après avoir été reconnu coupable de corruption et d'autres crimes liés à l'ancien président Park Geun-hye, bien qu'il ait par la suite été acquitté des accusations les plus graves en appel et libéré un an plus tard. Cette affaire est toujours en cours.

Auparavant, son père avait été reconnu coupable de corruption en 1996 et de corruption et d'évasion fiscale en 2008, mais il s'était échappé en prison après avoir été condamné à des peines avec sursis.

Vous pourriez également aimer...