Le Venezuela

Les opérations de nuit de la police à Yaracuy sont renforcées contre Covid-19

Les agences de sécurité de l'État de Yaracuy redoublent d'opérations de nuit dans les 14 municipalités pour s'assurer que la quarantaine préventive établie dans le pays pour contenir la propagation de la covid-19 est strictement suivie.

La conseillère de la municipalité de San Felipe, Mary Malpica, a rapporté ce jeudi que les journées se déroulaient dans les communautés avec le soutien de la police, de la garde nationale bolivarienne et des municipalités.

Il a rappelé que la libre circulation des personnes et des véhicules n'est autorisée sur le territoire de Yaracuyano qu'entre sept heures du matin et quatre heures de l'après-midi, après quoi tout citoyen qui se trouve dans la rue, sans justification ni autorisation, peut être détenus et passibles de sanctions financières.

Malpica a indiqué que lorsqu'une personne s'arrête pour la première fois, elle ne recevra que des sanctions verbales et un entretien de sensibilisation au siège de la police générale; mais si, à plusieurs reprises, il récidive, il devra annuler les amendes fixées par décret régional.

Jeudi soir, plus de 100 personnes ont été arrêtées dans diverses communautés de San Felipe, qui se trouvaient dans les rues sans aucune justification valable. Tous ont été emmenés au siège de la police et ont reçu un entretien informatif, puis ils ont été transférés dans leurs secteurs respectifs.

Vous pourriez également aimer...