La Colombie

"Roglic et Pogacar ne sont pas en acier"

15 septembre 2020-01: 22 p. m.
Pour:

AFP / El País

Le coureur colombien Miguel Ángel López (Astana), quatrième au général du Tour de France, a assuré à l'issue de la 16e étape qu'il est encore possible de détrôner les deux premiers du classement, les Slovènes Primoz Roglic et Tadej Pogacar, dans les deux prochaines étapes alpines.

"Demain je pense que ce sera très dur et qu'il y aura beaucoup de bataille", a osé 'Supermán' López à propos de la journée Grenoble-Méribel, longue de 170 km, dans laquelle deux colosses alpins, le Col de la Madeleine, seront promus. et le Col de la Loze, tous deux de catégorie spéciale.

Interrogé sur la possibilité de détrôner le duo slovène, qui jusqu'à présent s'est montré le plus fort de la course, le leader de la formation d'Astana a répondu: "Nous ne savons pas. Ce que nous savons, c'est qu'ils ne sont pas en acier."

"Il faut espérer continuer en bon état et on verra", a-t-il ajouté.

'Supermán' López a appris ce mardi qu'il faisait partie de ceux sélectionnés pour représenter la Colombie à la Coupe du monde de cyclisme sur route qui se déroulera à Imola (Italie), du 24 au 27 septembre, aux côtés de Rigoberto Urán, Nairo Quintana, Harold Tejada, Daniel Martínez, Sergio Higuita, Esteban Chaves et Sergio Henao.

"Nous allons bien terminer le Tour et nous penserons à la Coupe du Monde", a répondu 'Supermán' à la question de la Coupe du Monde.

Vous pourriez également aimer...