Le Brésil

Un écrivain autochtone lance un livre et annule ses gains pour lutter contre le covid-19

São Paulo – Le pédagogue Tiago Nhandewa, de l'ethnie Guarani-Nhandewa, a lancé son premier livre, Quand j'ai chassé les tatous et autres animaux. Si l'objectif initial de l'ouvrage était de mettre en valeur la littérature indigène, la pandémie de covid-19 a amené l'écrivain indigène à changer d'objectif: inverser le montant collecté pour aider son village à lutter contre la maladie.

Selon lui, dans la terre indigène d'Araribá, il y a quatre villages et il n'y a pas eu de contagion, car il y a un protocole interne. Cependant, la National Indian Foundation (Funai) ne fournit pas l'appareil nécessaire aux peuples traditionnels. «Le livre servira à aider la communauté à prévenir et à combattre, à acheter des kits d'hygiène», dit Tiago au journaliste Marilu Cabañas, de Radio Brésil actuelle.

L'écrivain indigène dit qu'il était déjà décidé, depuis le début de l'élaboration du livre, que le profit de la vente serait destiné à des projets sociaux dans sa communauté. «Je suis enseignant depuis 16 ans et je constate que les écoles ont peu de livres d'auteurs autochtones. Depuis, je voulais faire quelque chose pour ajouter et promouvoir de nouveaux écrivains », explique-t-il.

L'œuvre enregistre des histoires et des souvenirs d'aventures de garçons autochtones. Les histoires se déroulent à une certaine époque et réalité dans les villages où l'auteur vit et a passé son enfance. Le travail cherche également à briser les stéréotypes liés à la culture autochtone.

"Le livre va au-delà des histoires, apportant plus de contexte au 21ème siècle. Par exemple, nous ne chassons plus, en raison de la nouvelle dynamique de la société. Donc, ce scénario dépeint cette réalité que j'ai vécue, mais montre aussi les alentours des villages, avec la monoculture d'eucalyptus et de canne à sucre. Ces zones ont été restreintes et ont supprimé notre accès au-delà des zones délimitées », dit-il.

Découvrez l'interview

Vous pourriez également aimer...