Le Venezuela

Bolívar reste en quarantaine stricte

Le gouverneur de l'État de Bolívar, Justo Noguera Pietri, a confirmé que les unités de transport appelées Coronabús, sous le commandement des organes de sécurité, parcourent les rues de Ciudad Bolívar, Puerto Ordaz et San Félix pour sanctionner les citoyens qui ne respectent pas la restriction de mouvement prescrite. jusqu'à 2h00 de l'après-midi, pour éradiquer le virus.

<< Malgré les appels adressés à la conscience des citoyens, nombre d'entre eux, en particulier les jeunes, ne tiennent pas compte des instructions qui leur sont données de bonne foi et continuent à errer dans les rues sans aucune justification, s'exposant à être infectés par le covid-19 mortel. "Dit le gouverneur.

Le président régional, a montré dans une vidéo, postée sur son compte Twitter officiel, un groupe de 25 jeunes ont été détenus par les agences de sécurité, ils ne portaient pas non plus de masques, ils ont été capturés en début de nuit et resteront accroupis jusqu'à ce qu'ils se rendent à leur maisons pour voir s'ils apprennent la leçon.

Noguera a conclu: «Je réaffirme l'appel au peuple bolivien à prendre soin de la santé de chacun, à respecter la stricte quarantaine régionale, à ne pas exposer leurs familles et les entreprises doivent fermer au public à 11h00 du matin, afin que tout le monde soit en leurs maisons à 2 heures de l'après-midi le coronabus part, pour les désobéissants ».

Vous pourriez également aimer...