Le Venezuela

Le Venezuela célèbre 311 ans de la Vierge de Chiquinquirá

Notre-Dame du Rosaire de Chiquinquirá (Vierge de Chiquinquirá) ou Vierge de La Chinita comme on l'appelle populairement à Maracaibo, l'état de Zulia est largement connu dans tout le Venezuela.

Chaque année, le jour du 18 novembre est un jour de joie au pays du soleil bien-aimé, alors que la congrégation de Mariana s'unit dans la joie et la prière pour honorer l'image de la Vierge Marie qu'une humble blanchisseuse a trouvée sur les rives du fleuve. Le lac Maracaibo, bien qu'il n'ait pas de date exacte, tout semble indiquer que c'était en 1709.

De même, elle est la patronne de la République de Colombie et de la ville de Caraz au Pérou. Au Venezuela, son image se trouve dans la basilique Notre-Dame de Chiquinquirá, à Maracaibo, dans l'État de Zulia, où les pèlerins se rendent de dimanche à dimanche aux messes et à leurs processions. En outre, elle est la patronne de la Garde nationale bolivarienne.

La dévotion de la Vierge du Rosaire de Chiquinquirá est très grande à Maracaibo et dans de nombreuses villes et villages du reste du Venezuela. On lui attribue de multiples faveurs et miracles. Les plus surprenants ont été exposés dans les vitraux de la basilique.

Chaque 18 novembre, la belle image de La Chinita est portée en procession par des hommes sur leurs épaules au trône lourd. Ces hommes appartiennent à la «Société religieuse des serviteurs de Marie», avec des vêtements entièrement blancs et des chapeaux bleus.

Depuis 2004, ils vénèrent La Chinita à Madrid, en Espagne, célébrant le jour de la patronne Zuliana dans le pays européen avec une messe et une sérénade de cornemuse avec le groupe Madrid-Maracaibo.

Cornemuse en l'honneur de la Vierge de Chiquinquirá

De nombreux groupes de cornemuses de tous les temps ont dédié d'innombrables chansons à La Virgen de Chiquinquirá, il convient de noter que chaque 17 novembre, ils se réunissent pour faire une sérénade à la Vierge pour chanter son anniversaire et sa cornemuse, une activité qui est déjà une tradition en Terres marabines.

Parmi les plus connus, on trouve:

  • La Grey Zuliana – Saladillo

  • 18 novembre – Maracaibo 15

  • L'Alliance – Gran Coquivacoa

  • Venir à Maracaibo – Guaco

  • Vierge de Chiquinquirá – Cardinaux du succès

Parmi de nombreuses autres versions d'ensembles de cornemuses qui commencent à gronder année après année à partir de la mi-septembre.

En 2020, cela fera 311 ans depuis son apparition, La Chinita est présentée dans un nouveau format et c'est qu'en raison de la pandémie de Covid-19, la sérénade et l'anniversaire traditionnels ont eu lieu à domicile, et la sérénade traditionnelle n'a pas été effectuée avec l'accompagnement des Mariens, puisque la relique de la Vierge a parcouru les rues de Maracaibo pour bénir tous les Zulianos.

Cependant, à 23h45 le 17 novembre, les activités dédiées à la patronne de Zulia ont commencé, cette fois par des prières dédiées aux infirmières et à celles qui ont été touchées par les pluies ces derniers jours.

Par: Gustavo Rivas

Vous pourriez également aimer...