Le Venezuela

20197 lycéens rejoindront l'UBV en septembre

Dans la journée de travail de ce vendredi, dirigée par le président Nicolás Maduro, le recteur de l'Université bolivarienne du Venezuela, Sandra Oblitas, a rapporté que 20.197 diplômés du secondaire récemment diplômés rejoindront cette maison d'études en septembre, dans le cadre de la pleine inclusion des étudiants dans le système universitaire public.

Depuis le siège de la Bolivariana, Oblitas s'est dit satisfait de ce succès dans l'enseignement supérieur, "100% des diplômés du secondaire qui ont obtenu leur diplôme cette fois, se voient attribuer leur quota par le biais du Système national de revenu (SNI)", at-il souligné.

De même, le recteur a décrit sa plaisante expérience en assumant les rênes de la maison d'étude: «Je suis tombé sur une université combative, une université vivante, qui assume sa responsabilité devant le pays». Dans le même temps, il a assuré que le personnel enseignant continuera à s'engager dans la formation des Vénézuéliens "pour construire une belle patrie socialiste et bolivarienne", a-t-il déclaré.

Le porte-parole étudiant a exprimé son appréciation

Jesús Rodríguez, vice-président de la Fédération vénézuélienne des étudiants de l'enseignement universitaire (FVEU), a remercié l'engagement et la confiance qui ont été accordés à l'ensemble du mouvement étudiant et aux différentes organisations étudiantes, qui ont travaillé au développement dans chacune des communautés, villages et dans chacun des espaces du territoire national, chercher ce jeune assigné et qui est dans chacune des universités du pays.

Il a complété en indiquant que toutes les instances allaient de maison en maison à la recherche de jeunes pour les inclure à 100% dans l'enseignement universitaire.

En ce sens, Enyerlin Cuevas, président de la Fédération vénézuélienne des étudiants de l'enseignement moyen (FEVEEM), a remercié non seulement l'Exécutif national, mais aussi la FEVEEM, la FVEU, la jeunesse du Parti socialiste uni du Venezuela, la Gouverneurs et tous les ministères, pour leur engagement élevé à garantir l'éducation vénézuélienne.

«Aujourd'hui, on peut dire que les jeunes diplômés et techniciens moyens de notre pays, récemment diplômés, ont une place à l'université, ont l'opportunité de poursuivre leurs recherches académiques. Et dans mon cas, j'ai décidé d'étudier le génie chimique à l'Université centrale du Venezuela (UCV) pour continuer à améliorer le développement de notre pays productif et économique dans tous les domaines pour continuer à grandir et continuer à apprendre », a-t-il confirmé.

Enfin, Winder Jiménez a expliqué au public qu'il avait choisi d'étudier la carrière de médecine communautaire complète, de sauver des vies et de servir la communauté et tout le pays et de prendre également en compte la relation que le médecin entretient avec le patient en un hôpital, un centre de diagnostic complet et une clinique pour promouvoir la santé publique dans le pays.

Vous pourriez également aimer...