36 000 jeunes participent à la consultation à Miranda

Plus de 36 000 jeunes de plus de 15 ans se joindront au nombre d’électeurs qui participeront à la Consultation Populaire Miranda 2024, qui se tiendra le 17 mars.

C’est ce qu’a rapporté mercredi le président de la commission électorale qui appuiera le processus de cette année, Luis Cabello, lors d’un entretien avec Últimas Noticias, dans lequel était également présent le secrétaire de la délégation, Mayerling Oropeza.

Cabello a assuré que les habitants de Miranda, qui sont inscrits au Conseil National Électoral, sont appelés aux élections, « mais nous ajoutons aussi le nombre de jeunes qui sont inscrits dans les communautés et qui ne votent pas, il y en a plus de 36 000 ». qui vont nous rejoindre, en dehors de ceux qui existent déjà », a-t-il réitéré.

« Ce que nous recherchons avec cette consultation, c’est que tous les habitants de Mirandi puissent accéder à cet exercice de démocratie participative et dirigeante. Il convient de noter que tous les habitants participent sans distinction politique, ainsi que les syndicats communautaires, qu’il s’agisse des organismes de quartier, des conseils communautaires, entre autres », a-t-il signalé.

Il a ajouté que les personnes âgées de 15 ans et plus peuvent voter sur simple présentation de leur carte d’identité, comme le prévoit la loi organique des conseils communaux. Il a souligné la force donnée aux jeunes dans l’événement, puisqu’ils auront également un pouvoir de décision dans les assemblées citoyennes où plus de 1.257 projets seront consultés.

Pour sa part, Oropeza a expliqué que cette année, l’élection ne se fera pas par paroisse, mais par commune, et comme il y en a 446 dans l’entité, ce sera le nombre de plans auxquels les 2.000.000 de dollars approuvés par le gouverneur de l’entité , Héctor Rodríguez.

Mardi dernier, avec l’installation du Conseil Électoral, a commencé le processus d’accompagnement des assemblées dans les communautés. « Un commandement de campagne a été formé qui dirigera toutes les activités qui seront menées jusqu’au 17 mars, date à laquelle la campagne se terminera », a-t-il déclaré.

« L’appel est lancé aux organismes communautaires pour qu’ils soient garants du rôle de premier plan de notre peuple. Tous les Mirandinos doivent participer. L’appel est pour nous de construire ensemble cette proposition précieuse et prépondérante pour continuer à développer l’État de Miranda », a invité Cabello.

Comme lors des trois processus précédents, les agences de sécurité du pays garantiront la sécurité de la population, notamment la police municipale et la Police nationale bolivarienne, ainsi que la Garde nationale bolivarienne. Il aura également des compagnons internationaux.