72 procureurs électoraux surveillent la campagne à Anzoátegui

Depuis le 28 octobre, 72 procureurs du Conseil national électoral (CNE) ont été déployés dans tout l’État d’Anzoátegui pour contrôler le respect de la réglementation pendant la campagne électorale pour les élections régionales et municipales du 21 novembre.

Le directeur du bureau électoral régional, Dichelys Guevara a expliqué que le travail principal de ces fonctionnaires est d’observer et de justifier par des preuves tout manque de règlement de campagne.

Il a assuré que dans la partie nord de l’Etat, 30 responsables surveillent la campagne électorale depuis son début jusqu’au 18 novembre, date à laquelle elle se termine à minuit.

Il a également souligné que la Foire électorale, qui sera disponible jusqu’au 13 novembre, se déroule sans contretemps dans les 41 points activés dans l’État, ainsi que le déploiement simultané des agents de sensibilisation dans les communautés adjacentes aux points d’information. et manifestation, pour distribuer des documents imprimés aux électeurs.

Concernant la présence d’observateurs internationaux de l’Union européenne dans l’État, Alexandre Baez de France et Laura Erizi d’Italie, il a indiqué qu’ils ont déjà commencé à surveiller les activités des candidats.

Il a également annoncé qu’ils ont déjà reçu les faveurs du parti pour les élections du 21 novembre et qu’entre le dimanche 7 et le lundi 8 novembre, ils recevront les machines à voter.

★★★★★