Le Venezuela

À l’UNESCO, ils se souviennent de l’enseignant Abreu

L’œuvre du maître José Antonio Abreu a été saluée ce week-end dans l’auditorium du siège de l’UNESCO à Paris.

Le jeune chef d’orchestre vénézuélien, élève du système des orchestres de jeunes, Yefren Carrero, directeur artistique de Tutti Passeurs d’Arts, était chargé de diriger le concert en hommage à Abreu.

L’institution musicale parisienne susmentionnée reproduit le modèle d’El Sistema en France. L’activité s’inscrivait dans le cadre de la Semaine du son de l’UNESCO, un événement promu par Christian Hugonnet.

Mais Carrero n’était pas le seul Vénézuélien présent à l’événement musical. Le violoniste Alexis Cárdenas était également présent.

Selon les critiques, Carrero a déclaré que cette idée était en gestation depuis un certain temps. « Et comment ne pas le faire ? Nous avons tant à vous remercier. En raison de problèmes liés au covid-19, nous avons été contraints de le reporter. Maître Abreu est un symbole d’unité, quels que soient les cultures, les pays, les langues ou les classes sociales, quelque chose d’extrêmement important à notre époque ».

De même, lors du concert, le récent record Guinness atteint par plus de 9 000 membres des différents noyaux d’El Sistema a été mis en évidence, lors d’un concert spécial qui s’est tenu en novembre dans la cour de l’Académie militaire de Fort Tiuna.

Des musiciens d’autres nationalités ont également participé au concert parisien en hommage au Maestro Abreu. il

Vous pourriez également aimer...