Le Venezuela

A Mérida, 11 communes touchées à cause des pluies

Onze municipalités de l’État de Mérida ont été touchées par les pluies continues, qui ont touché cette saison du samedi 7 mai au jeudi 12 mai.

Parmi les juridictions figurent: Libertador (Mérida), Mgr Ramos de Lora (Santa Elena de Arenales), Antonio Pinto Salinas (Santa Cruz de Mora), Alberto Adriani (El Vigía), Rivas Dávila (Danseurs), Campo Elías (Ejido) , Sucre (Lagunilla), Cardenal Quintero (Saint-Domingue), Rangel (Mucuchíes) et Tovar. Les municipalités de Miranda (Timotes), Caracciolo Parra Olmedo (Tucaní), Tulio Febres Cordero (Nueva Bolivia) et l’archevêque Chacón (Canaguá) restent en état d’alerte.

Le bilan à ce jour est de 17 maisons touchées avec perte totale, 41 maisons avec divers dégâts, qui ont touché 43 familles, a rapporté le gouverneur Jehyson Guzmán, lors d’une conférence de presse offerte ce jeudi.

Il a souligné qu’il n’y a pas de familles dans les refuges mais qu’elles ont été relogées dans des maisons dites de solidarité ; c’est-à-dire de la famille et des amis, pour lesquels il a souligné qu ‘«aucun centre de collecte n’a été créé ou autorisé dans des entités publiques ou privées, puisque le gouvernement régional, en collaboration avec le bureau du gouverneur et les bureaux du maire, fournit une prise en charge globale», a déclaré le régional Président.

Il a précisé que les maisons touchées sont situées, deux dans la municipalité d’Alberto Adriani (El Vigía), deux à Campo Elías (Ejido), 30 dans la municipalité de Libertador (Mérida), une dans la municipalité de Rangel (Mucuchíes), trois dans le Cardenal municipalité Quintero (Saint-Domingue) et deux dans la municipalité de Tovar.

Il a expliqué que 20 systèmes d’eau ont été endommagés, dont des barrages-prises d’eau, des aqueducs, des systèmes d’approvisionnement ruraux et urbains pour le liquide vital, qui affectent plus de 150 000 habitants.

Les routes terrestres ont également enregistré des obstructions dues à des glissements de terrain de matériaux rocheux, de boue ou de végétation sur les autoroutes, en particulier dans l’axe de la vallée de Mocotíes, Metropolitan et Páramo.

Ce jeudi, la section locale 008 de certains tronçons de l’autoroute Rafael Caldera a présenté des glissements de terrain de matériaux rocheux et de boue. Cette route relie la ville de Mérida à El Vigía et vice versa. De même dans la section locale 002, dans les secteurs Campo Alegre et Roca Julia, routes qui relient la ville d’El Vigía, avec l’axe de la vallée de Mocotíes, une obstruction a été enregistrée.

Des ponts effondrés ont également été enregistrés dans la municipalité de Campo Elías (Ejido), Justo Briceño et El Páramo.

Affectation des ressources

Le président Nicolás Maduro a approuvé un deuxième versement de 691 000 Bs, qui est en phase de notification au Conseil législatif de l’État bolivarien de Mérida (Clemb).
Ces ressources économiques sont attribuées aux municipalités : Antonio Pinto Salinas (Santa Cruz de Mora), Alberto Adriani (El Vigía), Campo Elías (Ejido), Santos Marquina (Tabay), Rivas Dávila (Danseurs), Libertador (Mérida) et Tovar … qui servira à payer la machinerie lourde, a annoncé le gouverneur Jehyson Guzmán.

Il a souligné que dans la première phase, 800 000 Bs ont été accordés, qui sont utilisés pour l’entretien et la location de machinerie lourde, visant à atténuer les situations à risque de l’entité, en plus de la fourniture de matériaux et d’équipements aux familles touchées.

Vulnérabilité accrue à la pluie

La municipalité Libertador (Mérida) comprend 15 paroisses, dont 9 paroisses sont touchées par des pluies continues.

Le maire Jesús Araque a expliqué que 27 communautés touchées ont été enregistrées. « Le solde a été de 5 maisons perdues au total et de 30 maisons à risque », a-t-il déclaré.

« Les équipes multidisciplinaires prodiguent des soins aux citoyens qui vivent dans ces zones vulnérables. 17 familles ont été assistées avec des médicaments et une assistance technique », a souligné Araque.

Il a ajouté qu’ils travaillent avec les autorités de l’Universidad de los Andes, qui ont fait le lien spécifiquement avec l’école d’ingénierie forestière, qui réalisera une étude géologique dans certains secteurs touchés par les pluies, qui aboutira à un rapport technique qui permettre de prendre les meilleures mesures par le bureau du maire de Libertador (Mérida).

Il a déclaré que la collecte des déchets solides par l’intermédiaire de la société Serdigesol fonctionne à 70%, dans la prestation de service, puisque les conditions météorologiques ont affecté la décharge de Lomas del Calvario.

Vous pouvez également lire: Un mort et deux blessés laissent les pluies à Mérida

Vous pourriez également aimer...