Adrín Ramos et le possible départ de l'Amérique de Cali et les probabilités de sa retraite

Cali Amérique Il a déjà tourné la page après la malheureuse campagne du premier semestre et réalise actuellement la pré-saison avec l'aide de son nouveau directeur technique, Jorge « Polilla » Da Silva.

Ces dernières semaines, les dirigeants ont été chargés d'entamer la restructuration de l'effectif des joueurs et Plusieurs départs ont déjà été officialisés, parmi lesquels ceux d'Edwin Cardona, homme de renom qui n'a pas réalisé sa meilleure performance avec le club de Valle del Cauca.

Cependant, malgré quelques semaines d'absence de l'établissement en début d'année, Adrien Ramos continue d'être une figure et une garantie de buts pour les «diables rouges», malgré un traumatisme rotationnel au genou droitce qui l'éloigne pendant quelques jours de la pré-saison « américaine ».

La relation contractuelle du joueur de 38 ans court jusqu'à fin 2024, et le monde du FPC commence à s'interroger sur l'avenir, et la retraite est l'un des sujets qui commencent à revenir dans les conversations.

Dans une conversation avec 'Zona Libre de Humo', Ramos a donné des détails sur son avenir et a mis fin aux différentes rumeurs sur sa retraite, en plus, il a confirmé s'il continuerait dans le football à la fin de son contrat avec l'Amérique.

« En fonction de ce que je ressens physiquement, mentalement, dans les exigences, viendra un moment pour tirer des conclusions et prendre des décisions concernant ma retraite (…) sCe serait bien que ma retraite soit en Amérique, parfois des situations surviennent. J'ai un contrat jusqu'en décembre, après on verra la suite, quoiQue peut-il arriver ? », des propos qui impliquent que si les conditions le permettent, il n’est pas encore possible d’abandonner la compétition de haute performance.

Il a conclu en assurant que l'arrivée de Da Silva est une autre motivation, sachant que l'entraîneur sait déjà ce que signifie se rapprocher d'un titre, une attitude avec laquelle il a réussi à contaminer l'équipe.