Le Venezuela

AN a reçu des propositions de lois qui favorisent la protection de la famille

La Commission permanente sur les familles, la liberté de religion et les sectes a reçu la ministre du Pouvoir populaire pour les femmes et l’égalité des genres, Carolys Pérez, qui a présenté des propositions recueillies par son bureau pour les lois qui favorisent la protection des familles, des femmes et de l’allaitement.

A travers un communiqué diffusé par l’Assemblée nationale, la présidente de la commission, la députée Asia Villegas, s’est félicitée des propositions à intégrer dans les lois, où l’on reconnaît expressément les politiques publiques sociales de protection non seulement des familles, mais de la maternité. et la paternité, compte tenu de la menace de mesures coercitives unilatérales imposées par les États-Unis.

En ce sens, le député Villegas a souligné que le blocus économique et les attaques impériales ont miné les familles. « Il y a plus de 300 mesures coercitives unilatérales et cruelles contre notre peuple et plus encore contre les familles », a-t-il déclaré.

Il a également rappelé qu' »il existe un ensemble de lois interdépendantes avec une perspective globale qui seront discutées avec le ministère de la Femme et avec toutes les organisations qui font vivre le socialisme et le socialisme dans les territoires ».

Pour sa part, la ministre Carolys Pérez a indiqué que les propositions qui ont été remises à la commission ont été recueillies dans plus de deux mille points de rencontre à travers le pays, où non seulement les familles se sont exprimées, mais aussi ceux qui les composent et ils l’assument comme un rôle actif dans la transformation de leur réalité.

Il a ajouté que les propositions ont été générées par les familles nucléées dans les bases de missions socialistes qui leur ont permis de se réunir tout au long du processus mené par l’Assemblée nationale. « Nous espérons que toutes les propositions recueillies pourront être intégrées dans les projets », a-t-il déclaré.

Il a précisé que ce sont les premières contributions à être évaluées en fonction de leur pertinence, à la fois avec la Constitution et les autres lois contenues dans le système juridique vénézuélien. Enfin, la Ministre de la Femme a demandé de prolonger le délai de consultation publique de ces instruments en réponse aux différentes contributions des différentes organisations qui se sont jointes à cette activité de participation populaire.

Vous pourriez également aimer...