Ángel Rodríguez : le Venezuela ne se soumettra pas aux prétentions impériales

Il a souligné que « si toutes les licences du Venezuela sont révoquées, le pays continuera à produire du pétrole et ses dérivés pour répondre aux besoins de la population ».

La Commission permanente de l’énergie et du pétrole rejette catégoriquement la révocation des licences accordées par les États-Unis au Venezuela dans le domaine minier, pétrolier et gazier, estimant qu’elles constituent un vulgaire chantage et un sabotage économique contre le Venezuela.

Le député Ángel Rodríguez, président de l’organe parlementaire susmentionné, a souligné que si toutes les licences du Venezuela étaient révoquées, le pays continuerait à produire du pétrole et ses dérivés pour répondre aux besoins de la population, a rapporté l’Assemblée nationale sur son site Internet.

« Dans le cadre de l’agression, du sabotage économique et de l’ingérence directe des États-Unis, le Venezuela a fait un saut qualitatif dans son développement économique sous la direction du président Nicolas Maduro, et nous sommes en train de vaincre ce blocus », a assuré Rodríguez.

Le président de la commission a souligné avec insistance que « le Venezuela ne se soumettra pas aux prétentions impériales. « Nous continuerons à développer notre travail car les institutions vénézuéliennes sont souveraines ».

Rodríguez a rappelé que María Corina Machado avait appelé à envahir le Venezuela, ce qui encourt une peine pouvant aller jusqu’à 16 ans de prison. « Si nous devions appliquer ce qui est établi par la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela et le Code pénal, cette dirigeante de l’opposition et ses militants devraient être emprisonnés. »

« Nous avons été très bienveillants envers les actions de cette dirigeante politique, nous considérons que la décision rendue par la Cour suprême de justice pour ratifier sa disqualification politique a été très correcte, car c’est une personne qui a appelé à envahir le pays, à saboter l’économie et prendre des mesures qui perturbent la tranquillité du peuple vénézuélien », a-t-il exprimé.