Le Brésil

Anitta déclare son soutien à Lula. « Je suis Lulalá au premier tour »

São Paulo – La chanteuse Anitta a exprimé publiquement son soutien à l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva ce lundi (11). Anitta, généralement discrète sur les questions politiques, a déclaré qu’il s’agissait désormais du « premier tour de Lulalá ». Elle a ajouté qu’elle se battra « pour une nouveauté dans la politique présidentielle brésilienne lors des prochaines élections ». Lula a exprimé sa gratitude et a posté sur Twitter : « Engageons le Brésil ensemble », en référence à la chanson « Envolver », un tube récent de l’artiste.

La chanteuse a souligné qu' »elle n’a jamais été membre du PT », mais que le moment nécessite un positionnement. « Cette année je suis avec Lula et tous ceux qui veulent mon aide pour le faire rocker ici sur internet, tik tok, twitter, instagram, il suffit de me demander ça, étant à ma portée et n’étant pas contre la loi électorale, je vais fais le. ».

La décision d’Anitta est intervenue après le meurtre du dirigeant du PT Marcelo Arruda, à Foz do Iguaçu (PR). Arruda, qui était garde civil métropolitain, fêtait un anniversaire avec sa famille lorsqu’un assassin a envahi le parti en criant des mots de soutien au président Jair Bolsonaro. « Le pari extrêmement agressif et antidémocratique de ces gens ne me laisse pas d’autre choix », a déclaré le chanteur.

violence et intolérance

Jair Bolsonaro et son adjoint, le général Hamilton Mourão, ont minimisé le crime, affirmant qu’il s’agissait d’un « truc d’ivrogne ». Le président est connu pour prôner la violence contre les opposants, dans des discours comme il se doit « mitrailleuses », entre autres. Anitta a alors réagi à la violence. « Vous êtes stupides, agresseurs, autoritaires et violents (…) Puissiez-vous payer le prix d’avoir à nouveau la personne que vous détestez le plus juste pour la stupidité et le manque de caractère de vouloir résoudre les choses dans la violence et l’intolérance », a-t-il dit.

Anitta avait dit qu’elle ne soutiendrait pas Lula, mais que les actions des bolsonaristes l’ont fait changer d’avis. « S’il n’y avait pas eu un mort dans cette affaire du partisan de Lula agressé par un bolsonariste, je dirais que la bêtise de ces gens est drôle. Mais ce n’est pas. C’est terrifiant », a-t-il déclaré. « J’avais dit que je ne soutiendrais pas Lula aux élections parce que je voulais quelque chose de nouveau et de différent pour que le Brésil puisse faire l’expérience d’un juste milieu entre les idéaux de la population des deux côtés et puisse vraiment essayer quelque chose de différent », a-t-il ajouté.

répercussion

Le discours d’Anitta sur Twitter a généré jusqu’à présent plus de 70 000 likes et de nombreux commentaires. Parmi eux, du répertoire PT à São Paulo. « C’est très important de se positionner dans une élection telle qu’elle est. Le Brésil doit de toute urgence sortir des mains d’un président qui prêche la haine, promeut la faim et revient à un régime démocratique de paix, d’amour et de respect de l’adversité et des différences.

Le PSB, qui est allié au PT dans une grande partie du pays, bien qu’il ne fasse pas partie de la fédération dirigée par le parti, a également laissé un message par l’intermédiaire de son banc à la Chambre des députés. « Il n’existe plus sur la clôture. C’est pour la démocratie, pour la paix, pour le Brésil. Les Brésiliens doivent être libres de choisir, sans crainte du terrorisme d’extrémistes aveuglés par les préjugés et la soif de pouvoir.

Les députés fédéraux Carlos Veras (PT-PE), Alexandre Padilha (PT-SP), Zeca Dirceu (PT-PR), Ivan Valente (Psol-SP), Sâmia Bomfim (Psol-SP), Natália Bonavides (PT-RN) et Talíria Petrone (Psol-RJ), entre autres. Outre Anitta, de nombreux artistes se sont déjà prononcés en faveur de l’ancien président Lula lors des élections d’octobre.

Vous pourriez également aimer...