Le Brésil

Au Royaume-Uni, 90 % des patients hospitalisés en soins intensifs n’ont pas été vaccinés contre le covid-19

São Paulo – Environ 90 % des personnes admises dans les hôpitaux de soins intensifs des hôpitaux britanniques à la suite du covid-19 ne sont pas vaccinées. La déclaration est faite par le Premier ministre britannique Boris Johnson, faite ce mercredi (29). Hier, l’Angleterre et le Pays de Galles ont enregistré un record de près de 130 000 cas enregistrés en une seule journée.

Selon le Premier ministre, sans vaccination, la probabilité qu’une personne aille « à l’hôpital avec le covid-19 est huit fois plus élevée ». « Faites-vous vacciner et soyez prudent et prudent le jour du Nouvel An », a-t-il exhorté. Au Royaume-Uni, 2,4 millions de personnes peuvent se faire vacciner mais n’ont pas encore été immunisées.

Malgré l’augmentation des hospitalisations, Boris Johnson a de nouveau écarté la possibilité de durcir les restrictions en place en Angleterre pour freiner la propagation du virus, contrairement à l’Ecosse, au Pays de Galles et à l’Irlande du Nord, qui ont fermé leurs discothèques. « La variante omicron continue de poser de réels problèmes. On voit que les cas augmentent dans les hôpitaux, mais c’est nettement moins virulent que la variante delta et on peut continuer comme on le fait », a déclaré le dirigeant britannique, qui parie sur l’avancée de la vaccination.

troisième dose

Les services de santé du Royaume-Uni ont lancé ce mercredi une campagne pour inciter la population à prendre la dose de rappel du vaccin covid-19, appelant des milliers de personnes par lettre et SMS par téléphone portable. L’objectif des autorités sanitaires est de vacciner le plus de personnes possible d’ici la nouvelle année.

Une étude des Centers for Disease Control (CDC) des États-Unis publiée plus tôt cette semaine indique que le risque que des personnes non vaccinées meurent du covid-19 pourrait être 60 fois plus élevé que celui des personnes vaccinées. Selon les données recueillies ces derniers mois, 61 décès ont été détectés par million de personnes non vaccinées dans le pays. Mais ce nombre tombe à cinq par million parmi les personnes vaccinées avec deux doses et à un par million pour celles qui ont reçu la troisième dose. Concernant la susceptibilité aux infections, les autorités pointent 4 510 cas par million parmi les non vaccinés, 1 340 pour les personnes ayant reçu deux doses et 480 parmi celles ayant reçu le rappel.

Le Brésil, par exemple, rencontre des problèmes pour notifier les cas et les décès de covid-19 depuis septembre, après une résolution du ministère de la Santé, qui a quitté le pays « à l’aveuglette ». Par ailleurs, le gouvernement fédéral continue de répandre des mensonges sur la vaccination des enfants et adolescents, lâchée par Anvisa, mais qui se heurte à la résistance de Bolsonaro et de son équipe.

Vous pourriez également aimer...