Avantages PEC: découvrez la proposition du gouvernement

Les avantages du PEC adoptés au Sénat.  Image : Edilson Rodrigues/ Agência Senado.
Les avantages du PEC adoptés au Sénat. Image : Edilson Rodrigues/ Agência Senado.

Adoptée récemment au Sénat, la PEC des prestations a généré un grand débat et a été qualifié d' »électoral », puisqu’il élargit les programmes sociaux du gouvernement de Jair Bolsonaro en pleine année électorale.

Dans ce texte, politisez ! t’expliquer de quoi il s’agitpaquet de bonté”, quel est le point de vue et la position de l’opposition du gouvernement à cette proposition et les effets qu’elle a dans une année électorale.

A lire aussi : Savez-vous ce qu’est un PEC ?

Qu’est-ce que le PEC des avantages ou le PEC de la bonté ?

La proposition d’amendement à la Constitution (PEC) nº 1, de 2022, connue sous le nom de « PEC d’avantages » ou « PEC de bonté », adopté au Sénat le 30 juin 2022. Son approbation par les sénateurs a été presque unanime.

Le PEC de gentillesse propose l’expansion d’Auxílio Brasil et Vale-gás, en plus de la création de subventions pour les chauffeurs de camion, les chauffeurs de taxi et les chauffeurs d’application, ceci étant extension des programmes sociaux prévue jusqu’à fin 2022.

En ce qui concerne la création d’avantages, l’amendement prévoit de faire bénéficier les transporteurs autonomes et les chauffeurs de taxi par l’octroi d’une aide au gazole, puisque ces travailleurs auraient été lésés par la hausse des prix du carburant.

Allant plus loin, la proposition prévoit également le coût de la gratuité des transports publics pour les personnes âgées, le renforcement du budget Programme Nourrir le Brésil et l’aide aux États qui accordent des crédits d’impôt pour l’éthanol.

Mais quelque chose a retenu notre attention : le prix des avantages sociaux ne cesse d’augmenter !

À chaque estimation de dépenses pour financer la création et l’expansion de ces avantages, les prix augmentent. Initialement, 34 milliards de R$ étaient prévus, qui sont devenus le lendemain 38,7 milliards de R$. Avec l’inclusion des avantages pour les chauffeurs de taxi et les chauffeurs d’application, la valeur a dépassé la barre des 40 milliards de reais.

Le coût du paquet était de 41,25 milliards de reais, dépassant le plafond des dépenses, c’est-à-dire la limite d’augmentation des dépenses publiques.

Approuvé en plénière, le texte dont le rapporteur est le sénateur Fernando Bezerra (MDB-PE), est désormais destiné à la Chambre des députés.

A lire aussi : Chambre et Sénat : quelle est la différence ?

Quelle est la justification de la création des avantages PEC?

Le texte de la proposition d’amendement à la Constitution visant à instituer une nouvelle aide et étendre d’autres programmes sociaux existent déjà présente comme justification la situation actuelle du pays, soulignant que le Brésil traverse une crise qui touche principalement les plus pauvres – ce qui est le reflet des inégalités sociales.

Selon Fernando Bezerra (MDB-PE), rapporteur des prestations PEC, le texte ne dépasse pas les limites légales et agit en cas d’urgence pour résoudre les problèmes qui affligent la société brésilienne.

Pourtant, Bezerra a déclaré ce qui suit : « Le texte a recueilli les principales préoccupations, afin que nous puissions respecter le commandement légal du pays, mais être en mesure d’agir en cas d’urgence, comme l’exige la situation à laquelle nous sommes confrontés. » (Agência Brasil, 2022).

Regardez aussi notre vidéo sur l’aide d’urgence et la Bolsa Família !

Peer-to-peer du PEC : quelles sont les modifications proposées

La proposition d’amendement à la Constitution (PEC) n° 1, de 2022 modifie l’amendement constitutionnel n° 109, du 15 mars 2021, prévoyant la concession temporaire de l’aide au gazole aux transporteurs autonomes, achat d’essence pour les familles à faible revenu et aussi transfert de ressources qui garantissent la libre mobilité en tant que droit des personnes âgées, en plus de réduire les taxes sur les prix des carburants.

Sur la base des dispositions du PEC pour les prestations, il est prévu que d’ici la fin de l’année les aides suivantes seront créées ou étendues :

  • Aide au Brésil : passera de 400 R$ à 600 R$ par mois. On estime que 1,6 million de nouvelles familles seront enregistrées dans le programme, ainsi, le coût estimé de la prestation est de 26 milliards de reais.
  • Camionneurs indépendants : il est proposé de créer un «bon» de 1 000 R$, dont le coût est estimé à 5,4 milliards de R$.
  • Bon d’essence : la proposition est d’augmenter l’aide à R$ 53 tous les deux mois, mais le prix ne correspond pas à la valeur moyenne actuelle de la bouteille de gaz (selon l’ANP, cette valeur est de R$ 112,60). Le coût de l’aide sera de 1,05 milliard de R$.
  • Transport gratuit pour les seniors : les États qui acceptent la gratification seront indemnisés. Le coût est estimé à 2,5 milliards de reais.
  • Assistance aux chauffeurs de taxi : desservira les personnes enregistrées jusqu’au 31 mai 2022, le coût est estimé à 2 milliards de reais.
  • Nourrit le Brésil : le programme prévoit l’achat d’aliments produits par des agriculteurs familiaux et la distribution d’aliments aux familles en situation d’insécurité alimentaire. La valeur de transfert au programme est de 500 millions de reais.
  • Éthanol : dans ce cas, il s’agit d’agir par des crédits d’impôt pour maintenir la compétitivité de l’éthanol par rapport à l’essence. Un transfert pouvant atteindre 3,8 milliards de reais est estimé.

A lire aussi : Essence & Diesel : 4 facteurs expliquent pourquoi les prix augmentent

Les avantages du PEC sont-ils inconstitutionnels ?

La loi électorale, la loi n° 9 504 du 30 septembre 1997, modifiée par la loi n° 11 300 du 10 mai 2006, définit les règles relatives aux élections, interdisant la création de nouvelles prestations sociales au cours d’une année électorale.

En ce sens, la loi instaure comme aide judiciaire des versements que le budget avait déjà autorisés depuis l’année précédant les élections, en l’occurrence 2021. Telle est la situation de la billet d’essencepar exemple, mais le « voucher » pour les chauffeurs routiers et les chauffeurs de taxi n’était pas prévu dans le budget de l’année précédente.

Alors, les avantages PEC sont-ils configurés comme inconstitutionnels ? Pas nécessairement! Lire § 10 de l’art. 73e :

« Dans l’année où se tient l’élection, la distribution gratuite de biens, de valeurs ou d’avantages par l’administration publique est interdite, sauf en cas de calamité publique, d’état d’urgence ou de programmes sociaux autorisés par la loi et déjà en exécution budgétaire au cours de l’année précédente, les cas dans lesquels le ministère public peut favoriser le contrôle de son exécution financière et administrative.

Autrement dit, la législation a son exception et prévoit la création de nouvelles prestations en cas d’état d’urgence dans le pays. Et c’est précisément à l’intérieur de cet écart que Proposition d’amendement constitutionnel du gouvernement Bolsonaro ça rentre!

Pour créer la nouvelle aide, le texte esquisse un état d’urgence dans le pays, justifiant qu’il découle de « la hausse extraordinaire et imprévisible des prix du pétrole, des carburants et de leurs dérivés et des impacts sociaux qui en découlent ».

Alors, avez-vous compris quels sont les avantages du PEC ? Êtes-vous d’accord avec la justification de l’état d’urgence pour instituer l’amendement de la Constitution ? Laissez votre avis dans les commentaires !

Références:

★★★★★