Le Venezuela

Avec 97,74 % des minutes, le CSE confirme la réélection de Daniel Ortega

Le Conseil suprême électoral du Nicaragua (CSE) a certifié ce lundi le triomphe du candidat de l’Alliance du front sandiniste (FSLN), Daniel Ortega, pour lequel il restera en fonction pour un quatrième mandat consécutif, cette fois jusqu’en 2027.

Avec 97,74 pour cent des conseils comptés (2 704 705 voix), le binôme dirigé par l’actuel président Daniel Ortega et le vice-président, Rosario Murillo a obtenu 75,92 pour cent des voix, dans un scrutin où 65,23 pour cent des listes électorales, Telesur se réfère sur son portail internet.

Le parti Alianza Frente Sandinista a été secondé par le Parti libéral constitutionnaliste (PLC), qui a obtenu 382 739 voix (14,15 %) et, en troisième position, la Voie chrétienne nicaraguayenne a été classée avec 89 311 voix (3,30 %).

Dans le département de Managua, avec 752 848 voix valables, le FSLN a obtenu 552 750 voix ; le PLC avec 116.383 et le CCN avec 27.810 suffrages. Tandis qu’à Matagalpa, le deuxième département selon le nombre de suffrages valables (249 393), le FSLN l’a emporté avec 188 873 voix ; le PLC l’a secondé avec 35 761 et le CCN l’a suivi avec 8421.

Ces élections ont montré que la majorité du peuple nicaraguayen continue de faire confiance au président Daniel Ortega après quatre mandats présidentiels et les multiples tentatives déstabilisatrices perpétrées contre lui.

Vous pourriez également aimer...