Bachelet a exprimé son soutien aux mesures annoncées par le gouvernement vénézuélien

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies (ONU), Michelle Bachelet, a exprimé son soutien aux mesures annoncées par le gouvernement vénézuélien concernant les réformes de la police et le changement d’administration de certains centres de détention dans le pays.

À travers un message publié sur le compte Twitter, UN Human Rights, il a noté que « ce sont des pas dans la bonne direction pour les droits de l’homme et des opportunités encourageantes pour mettre en œuvre les recommandations formulées par le Haut-Commissariat dans son rapport ».

La Commission de restructuration de la Police nationale bolivarienne sera en charge de 16 citoyens et présidée par la Ministre des relations internes, de la justice et de la paix, Carmen Meléndez.

Les personnes privées de liberté qui étaient détenues à la Direction générale du contre-espionnage militaire et au Sebin ont été placées sous la garde du Ministère des services pénitentiaires.

Il y a quelques jours, le parquet a publié un quatrième rapport sur les droits de l’homme.

★★★★★