Le Venezuela

Carabobo a sa bande originale créole

Ce mardi est sorti le deuxième épisode de la série Carabobo, Caminos de Libertad, de Luis Alberto Lamata, qui a été très bien accueilli par les téléspectateurs.

Comme toutes les séries et tous les films, il a une bande-son luxueuse : chaque chapitre aura une clôture musicale de divers genres.
Le premier chapitre présentait un tambour Borburata et sangueo du groupe Convevezuela, dirigé par Oscar Lista et Betzaida Machado.

Paul Gillman a également participé au deuxième épisode avec la chanson Batalla de Carabobo 2021 dans le genre rock.

Le troisième chapitre présentera un air de Josh Araujo, tandis que le quatrième jouera la Banda Marcial de Caracas avec la Symphonie militaire Carabobo de Pedro Elías Gutiérrez.

Luis Lozada, El Cubiro Jr., participe également au cinquième chapitre avec un tube joropo llanero intitulé Bicentenario de Carabobo, tandis que Zeneida Rodríguez se démarquera avec un boléro Je t’attends ici de César Gómez.

Carabobo es un tizón est une chanson inédite de José Delgado dans le genre dixième Larense que l’on peut voir dans le septième chapitre et dans le prochain hip hop prendra le relais avec David Vid.

Le danseur et chorégraphe de flamenco espagnol David Morales ne pouvait être absent en tant qu’invité de cette bande originale avec une pièce andalouse, encore moins Gerardo Valentín avec le passage El Americano d’Iván José Rodríguez ; ainsi que Luisana Pérez et Javier Marín avec le coup d’État de San Millán Carabobo à la mémoire de Rafael Salazar.

Vous pourriez également aimer...