Le Venezuela

Centre de remplissage de gaz « Jefa Apacuana » réactivé à Miranda

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a souligné ce mercredi que d’ici 2022 la distribution totale de gaz domestique sera garantie, après avoir récupéré les usines touchées par les attentats terroristes des groupes d’extrême droite.

Au cours d’une journée de travail, le chef de l’Etat a prévenu que ces attaques sont planifiées par des mercenaires entraînés en Colombie, pour porter atteinte à la stabilité de la population.

«En 2022, nous allons résoudre complètement le service du gaz pour les gens, de manière large et pleinement durable. Je dis cela, sachant qu’ils sont prévus avec des mercenaires s’entraînant avec la Colombie, des attentats sont prévus », a dénoncé le président vénézuélien.

En ce sens, il a exhorté à dénoncer toutes les attaques contre les services publics, qui sont promus par la droite, puis à l’utiliser comme un mécanisme pour soutenir sa campagne électorale.

« On ne dénonce guère les attaques contre les services publics, contre le service de l’électricité. Ils attaquent le service de l’électricité et puis ils sont avec démagogie et mensonges, ce n’est qu’en révolution qu’il y aura une solution », a-t-il souligné tout en rappelant que les services de gazoducs et remplisseurs de gaz ont également été attaqués par ces attentats et c’est le pouvoir populaire qui récupérés pour garantir le service.

À cet égard, il a souligné que les sanctions et mesures coercitives imposées par les États-Unis (USA) signifiaient que le pays ne pouvait pas accéder aux pièces de rechange pour réparer les tuyaux et les pompes à eau.

«Cette question qui a été grossière par les sanctions. Les pièces de rechange étaient importantes, et du jour au lendemain, les États-Unis ont interdit la vente des ripostes à la bombe », a-t-il déclaré.

Centre de remplissage de gaz « Jefa Apacuana » réactivé à Miranda

Sous la prémisse « Nous allons apporter plus de gaz à Miranda », le président national, Nicolás Maduro, via une liaison télévisée, a réactivé le centre de remplissage de gaz « Jefa Apacuana », situé à Los Valles del Tuy, dans l’État de Miranda.

La réactivation de cette usine a nécessité un investissement de 2 millions de dollars, puisqu’elle a été touchée en 2019 par des actes de violence ; En 2020, 30 % de cette société a été activée et cette année, l’exploitation à 100 % a été achevée, avec une expansion de 35 %.

Il est important de souligner que les unités mobiles de remplissage de gaz ont la capacité de charger cinq bouteilles simultanément, ce qui permet de desservir plus de 2 000 familles dans chaque secteur de l’État de Mirandina, et ainsi de réduire les cycles de soins et d’expédition d’hydrocarbures.

Le chef de l’Etat a rappelé qu’en 2019, des attentats terroristes « à la bombe ont fait exploser les centrales d’appel de gaz et les gazoducs dans l’est du pays. De 100 % de la production de gaz, ils nous ont fait passer à 10 % avec des attaques de mercenaires entraînés en Colombie, financés par le Commandement Sud des États-Unis ».

«Aujourd’hui, nous nous conformons et cette usine est prête avec une expansion de 35%. S’il y a une solution dans Revolution », a conclu Maduro.

Vous pourriez également aimer...