Le Brésil

consultez la liste des numéros de femmes ce samedi

São Paulo – Avec la devise « Bolsonaro Never Again », des femmes de tout le pays retournent dans la rue ce samedi (4) en signe de protestation contre le gouvernement, la faim, la misère et le sexisme. Jusqu’à ce vendredi après-midi (3), 18 capitales avaient déjà confirmé des actions. Des manifestations sont également attendues dans des dizaines de villes de l’intérieur des États (consultez la liste complète ci-dessous).

Les manifestations ont été appelées par des femmes de 29 organisations qui composent également la Campagne nationale Fora Bolsonaro, organisée par les fronts Povo Sem Fedo et Brasil Popular et responsable des six autres manifestations qui ont eu lieu cette année contre le gouvernement. Parmi eux figurent l’Articulation des femmes brésiliennes (AMB), la Marche mondiale des femmes (MMM), le Mouvement noir unifié (MNU), le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) et l’Union noire et noire pour l’égalité (Unegro). Des militants sectoriels des partis PT, Psol, PCdoB ont également signé l’appel à manifester. La manifestation pour « Plus jamais Bolsonaro » compte aussi sur l’adhésion de la CUT et de la CTB.

les femmes au front

L’évaluation des mouvements est que le gouvernement de Jair Bolsonaro a été une menace directe pour la vie de la population féminine. Au programme, elles protestent également contre le démantèlement des politiques publiques qu’elles considèrent comme un facteur aggravant des violences de genre, du chômage, et de la précarité de la vie des femmes. Les mouvements appellent également à des actes contre le machisme, le racisme et les LGBTFobia.

« C’est pourquoi nous avons décidé, parmi les différents mouvements féministes et aussi les femmes organisées en mouvements mixtes, que nous devions terminer l’année en faisant cette activité pour marquer ‘Bolsonaro Never Again’. Parce que c’est contre Bolsonaro, mais c’est aussi contre ce projet d’année de poche qui est là et c’est un projet de mort », souligne la militante, Sônia Coelho, de l’Organisation féministe Semperviva et du MMM. Malgré l’accent mis sur le genre, les manifestations de ce samedi invitent à participer « toutes les personnes qui ne sont pas d’accord avec cette posture (du gouvernement) », comme l’explique la membre de la coordination du Mouvement des paysans sans terre (MST) dans le secteur du genre, Lucineia Freitas.

« Les hommes sont aussi les bienvenus. Il faut comprendre que vaincre la misogynie, le fascisme, le patriarcat est fonction d’une société qui veut s’émanciper. Et pas seulement un secteur de cette société », lance-t-il.

Consultez la liste des actes

Nord-Est

  • BA – Salvador – 13h, à Praça da Fazenda Grande 2, près de la Compagnie de Police Militaire
  • SE – Aracaju – 9h, Place du Marché
  • CE – Fortaleza – 15h, Praça da Gentilândia, Benfica
  • PB – João Pessoa – 9h, concentration au Lyceu Paraibano et marche jusqu’au Ponto de Cem Réis, se terminant par un acte culturel public avec des présentations artistiques, un atelier d’affiches et des performances ;
  • PB – Campina Grande – 9h, Praça da Bandeira – distribuera des dépliants, des interventions et des présentations culturelles ;
  • AL – Maceió – 17h, Praça Marcílio Dias
  • RN – Natal – 15h, au croisement de Bernardo Vieira et Salgado Filho, devant Midway
  • RN – Mossoró – 8h, Praça do Pax
  • PE – Recife – 14h, Praça do Diário
  • MA – São Luís – 15h, Praça Gonçalves, centre-ville

Nord

  • TO – Palmas – en attente de l’heure et du lieu

Midwest

  • DF – Brasilia – 15h – Place Marielle Franco – Secteur Commercial Sud
  • MT – Cuiabá – en attente de l’heure et du lieu
  • GO – Goiânia – 9h, devant la Cathédrale Métropolitaine

sud-est

  • MG – Belo Horizonte – 14h, Praça da Liberdade
  • RJ – Rio de Janeiro – 10h, Candelaria
  • SP – São Paulo – 14h, Masp, sur Avenida Paulista
  • SP – Campinas – 9h, Largo do Rosário
  • SP – Santos – en attente de l’heure et du lieu
  • SP – Piracicaba – 9h, Terminal Central d’Intégration
  • SP – Ribeirão Preto – 9h, Esplanade du Teatro Pedro II
  • SP – Sorocaba – 18h30, Rua Julio Hamsen, 140

Sud

  • PR – Curitiba – 9h, à Praça Santos Andrade
  • SC – Florianópolis – 9h30, Largo da Alfândega
  • SC – Chapecó – 8h, banderoles et pans aux feux tricolores ; et, 11h30, débat sur la situation au SITESPM
  • SC – Blumenau – 10h30, Praça do Teatro Carlos Gomes
  • SC – São Miguel do Oeste – 14h30 – Place Belarnino Anonni
  • RS – Porto Alegre – 16h, Praça do Tambor, près de l’Usina do Gasômetro
  • RS – Caxias do Sul – 16h, Praça Dante Alighieri
  • RS – Bagé – 15h, Praça do Kiosque
  • RS – Cachoeirinha – 10h, sur Rua Guajuviras, près du 240
  • RS – Carrefour du Sud – 14h, Place Centrale
  • RS – Pelotes – 10h, Marché Public
  • RS – Osório – 10h, à côté de l’église devant l’ancienne gare routière
  • RS – Santa Maria – 14h30, Praça Saldanha Marinho

Vous pourriez également aimer...