Le Venezuela

Créole Roybert Echeverría cherche à maintenir son invaincu

L’artiste martial vénézuélien Roybert Echeverría aura un nouveau défi ce vendredi lorsqu’il montera dans la cage de l’hôtel Intercontinental à Miami pour affronter Ken Sabino (0-2) au TFC 72, l’épreuve du Titan Fighting Championship.

Cette escarmouche a lieu 25 jours après sa dernière sortie dans l’Octogone dont le Monaco est sorti gracieusement, KO dans le même premier round et maintient ainsi un bon rythme de trois combats terminés avant le deuxième round.

Confortable et frais

« J’ai été assez actif après mes derniers combats, car je suis sorti indemne et en bonne santé et cela m’a permis de continuer à m’entraîner dès que je quitte le combat et cela me donne l’opportunité d’être aussi actif que possible », expliqua le combattant.25 ans.

Echeverría a fait ses débuts dans le domaine professionnel avec le TFC le 25 septembre 2020, jusqu’à présent cette année civile, il ajouterait déjà six combats, comptant ce week-end et avec un esprit clair pour continuer à augmenter une marque immaculée. Son record actuel est de 5-0.

Une « roulette russe » vos rivaux

Dans ses derniers coups sûrs, il y a eu des problèmes pour recruter de bons prétendants, de nombreux rivaux n’acceptent pas d’affronter « The Unbroken » pour diverses raisons.

« Cela devient de plus en plus difficile d’avoir des adversaires, surtout ceux à mon niveau, les perspectives qui sont autour ne peuvent pas accepter le défi de me combattre et cela a été difficile et c’est un peu frustrant, mais je ne peux pas faire n’importe quoi, c’est quelque chose qui m’échappe et je dois juste continuer à m’entraîner », a déclaré le combattant de Maturín.

Prochains coups

Pour le dernier trimestre de cette année, Echeverría a déjà un agenda défini, il lui reste deux combats dans un octogone, en octobre l’action reviendrait puis en décembre il clôturerait sa saison. Les rivaux sont encore inconnus.

Un autre match confirmé de Roy aura lieu le 6 novembre, lorsqu’il affrontera l’influenceur Robert Navas dans un match d’exhibition sur un ring, cherchant à démontrer que les sports de combat doivent être pris très au sérieux, « Au contraire, c’est un combat que je je Je vais le prendre tout aussi au sérieux, même si cela n’exige pas d’exigence comme le MMA parce que c’est de la boxe ».

L’avenir de ce Vénézuélien continue d’être prometteur et il se fraye un chemin chaque jour dans le monde des arts martiaux mixtes (MMA) et le créole le sait, « À ce stade, chaque combat que je mène doit être assez précis, assez ferme et regardant rester invaincu et toujours viser la victoire, donner ma meilleure performance et c’est ce qui est requis dans chacune de mes séances d’entraînement « , » The Unbroken « fermé.

La presse ininterrompue

Vous pourriez également aimer...