Le Brésil

Découvrez comment #ForaBolsonaro sera à São Paulo

Découvrez la couverture de #ForaBolsonaro sur l’Avenida Paulista par TVT et Rádio Brasil Atual

São Paulo – La manifestation organisée par la campagne Fora Bolsonaro à São Paulo, qui doit commencer à 13 heures, mettra en vedette dix voitures sonores sur l’Avenida Paulista, en plus de la présence de dirigeants de mouvements sociaux et indigènes, d’entités syndicales, de partis politiques, artistes et sportifs.

Plusieurs mouvements et entités sont impliqués dans l’acte, tels que le Front populaire du Brésil, le Front des personnes sans peur, UNE, ABI, Black Coalition for Rights, Believe and Rights, ainsi que des centrales syndicales, des artistes (qui défileront de la Praça Roosevelt à Paulista ), des représentants des peuples autochtones et des politiciens de 21 partis. Tous parleront dans une série de blocs mis en place par l’organisation le long de l’Avenida Paulista.

Des représentants des camps libéraux de gauche et de droite seront présents à l’événement. « En ce moment, la somme de ces deux champs est importante, car nous avons besoin de 342 voix à la Chambre des députés pour approuver la destitution. Par conséquent, l’unité est fondamentale », a déclaré le coordinateur de la Central de Movimentos Populares (CMP) et du Frente Brasil Popular, Raimundo Bonfim, dans une interview avec Glauco Faria, pour la Journal actuel du Brésil, ce vendredi (1). Pour lui, l’enjeu est d’attirer dans les mobilisations environ 70% de Brésiliens qui désapprouvent le gouvernement actuel.

Le stand principal sera à l’intersection de la Rua Professor Otávio Mendes et de l’avenue. Deux voitures d’assistance seront à proximité : une au coin de la Rua Itapeva, devant le numéro 1450 Paulista, et l’autre, un espace pour les cameramen et les photographes, devant la Caixa Econômica Federal (numéro 1636).

Acte œcuménique et leadership sur l’Avenida Paulista

Un acte œcuménique ouvre l’acte. Ensuite, il y aura des discours du président du Conseil consultatif de la Fondation Tide Setubal, Neca Setúbal (par vidéo), Wagner Pires (Agir36), Edmilson Costa (PCB) et des représentants du Frente Povo Sem Fedo, Frente Brasil Popular et BCP. Dans le prochain bloc seront Eduardo Moreira (Nous sommes 70%), Leonardo Péricles (UP), Simone Nascimento (Mouvement noir unifié et Coalition noire pour les droits), Tabata Amaral (député fédéral PSB-SP et Believe) et des représentants de Direitos Já and Again du Front de Peuple Sans Peur.

Le troisième bloc aura José Carlos Dias (Commission Arns), Vera Lúcia (PSTU), Penna (PV), Fabio Trad (député fédéral du PSD-MS en vidéo), Luciana Santos (PC do B et vice-gouverneur de Pernambuco ), Talíria Petrone (députée fédérale PSOL-RJ) et João Paulo Rodrigues (MST et Frente Brasil Popular).

Le journaliste Juca Kfouri (ABI et Sport pour la démocratie) ouvre le prochain bloc, qui comprendra Gleisi Hoffmann (député fédéral PT-PR et président national de la légende), José Nelto (député fédéral de Podemos-GO), Paulo Pereira (député fédéral Solidarité-SP), Junior Bozella (député fédéral de PSL-SP) et des représentants du mouvement étudiant.

Les centrales syndicales prennent la parole après ce blocage, avec les discours de José Gozze (Central Public Server), Emanuel Melato (Intersindical), Edson Carneiro Índio (Intersindical), Atnágoras Lopes (CSP-Conlutas), José Reginaldo Inácio (NCST), Adilson Araújo (CTB), Antonio Neto (CSB), Ricardo Patah (UGT), Miguel Torres (Força Sindical) et Sérgio Nobre (CUT). Ensuite, il y aura une intervention de la communauté autochtone.

A lire aussi :

« Impixomètre »: près de la moitié de la Chambre ne s’est pas prononcée sur la destitution de Bolsonaro

La gauche démocrate et la droite libérale s’unissent pour Fora Bolsonaro ce samedi

Ensuite, les discours reprennent avec Guilherme Boulos (PSOL et MTST), Claudia Regina (Association des LGBT Pride Parade-SP), Alessandro Molon (député fédéral PSB-RJ et leader de l’opposition à la Chambre des députés), Heloísa Helena (Rede), Carlos Siqueira (PSB), Marcelo Ramos (député fédéral du PL-AM et vice-président de la Chambre des députés, en vidéo), Randolfe Rodrigues (sénateur de Rede-AP et chef de l’opposition au Sénat) et Fernando Haddad (PT).

Des artistes rendront hommage aux familles des victimes du covid-19, avant le dernier bloc, qui réunira Manuela D´Ávila (PC do B), Marcelo Freixo (député fédéral du PSB-RJ et leader de la minorité à la Chambre des Députés), Luiz Henrique Mandetta (DEM et ex-ministre de la Santé, en vidéo), Ciro Gomes (PDT), Simone Tebet (sénatrice du MDB-MS, en vidéo), Alessandro Vieria (sénateur de Citoyenneté-SE), Juliano Medeiros (PSOL), Douglas Belchior (Coalition noire pour les droits), Raimundo Bonfim (Front Brasil Popular et Central de Movimentos Populares), Fernando Guimarães (Direitos Já) et un représentant du Frente Povo Sem Fedo. La clôture de l’acte #ForaBolsonaro se fera avec l’exécution de l’hymne national.

L’organisation de la Campagne #ForaBolsonaro rappelle également que toutes les personnes et familles qui se rendent sur l’Avenida Paulista doivent respecter les mesures du protocole sanitaire, avec l’utilisation d’un masque et de gel hydro-alcoolique, en plus de la distanciation sociale.

Vous pourriez également aimer...