Le Venezuela

Delcy Rodríguez : Tous les prix doivent être exprimés en bolivars

Le vice-président exécutif de la République, Delcy Rodríguez, a ordonné ce samedi que tous les prix des produits et services doivent être exprimés en bolivars avec la nouvelle expression monétaire.

« Tous les prix doivent être exprimés en bolivars dans leur nouvelle expression monétaire, la référence pour le paiement en devises étrangères est le taux officiel de la Banque centrale du Venezuela (BCV) », a déclaré Rodríguez.

Depuis le centre commercial Ipsfa de Fuerte Tiuna, le vice-président a activé le déploiement national de la supervision et du contrôle de la bonne utilisation des prix. « Nous avons fait le tour des boutiques, des pharmacies, de l’alimentation, du commerce en général. »

Rodríguez a exhorté la population à dénoncer la spéculation. « Le peuple sait déjà se défendre de la guerre, le peuple vénézuélien doit dénoncer la spéculation (…) Surtout, la refixation des prix qui a eu lieu depuis jeudi avec des prix qui ne sont ni indiqués ni corrects. »

Il a appelé les personnes qui refusent de respecter ces réglementations à rejoindre « c’est un groupe très insignifiant mais nous sommes ici pour faire respecter le droit des consommateurs, la population vénézuélienne et que tout ce processus continue de se développer en toute tranquillité « , a-t-il exprimé. .

« Ne soyons pas soumis aux fraudeurs et aux spéculateurs, il y a un cours officiel pour le prix des devises qui est déterminé par la BCV aux bureaux de change (…) Ceux qui insistent pour spéculer seront passibles de sanctions et de plein poids de la monnaie va tomber. Loi », a-t-il condamné.

D’autre part, le ministre des Finances également a vérifié le fonctionnement et l’ouverture des agences bancaires publiques et privées qui ont fonctionné entre 9 heures du matin et 1 heure de l’après-midi de ce samedi. « Les agences ont ouvert pour que les gens puissent avoir accès aux nouveaux billets. »

A l’image, le vice-président exécutif de la République, Delcy Rodríguez supervisant le fonctionnement des agences bancaires ce samedi 2 octobre. Photo : Presse de la vice-présidence

Il a rappelé que le nouveau cône monétaire coexistera avec l’ancien jusqu’à ce que la BCV en décide ainsi. « Il y a une normalité, le peuple vénézuélien est déjà conscient du processus de la nouvelle expression monétaire et l’a assumé avec une normalité totale », a déclaré le responsable exécutif.

Rodríguez a réitéré que des esprits pervers dirigés de l’étranger ont tenté de saboter le processus de reconversion monétaire, cependant, le 1er octobre, la reconversion est arrivée « au Venezuela, personne ne l’arrête », a-t-il déclaré.

« Le peuple vénézuélien n’a pas tenu compte de la folie spéculative de ces pages qui annoncent un taux de change qui n’est pas le vrai et le peuple vénézuélien le sait déjà », a-t-il souligné.

Vous pourriez également aimer...