Le Venezuela

Díaz-Canel: Darío est mort du Covid-19 en combattant la pandémie

Ce vendredi, le président de Cuba. Miguel Díaz-Canel a déploré la mort du chef du gouvernement du district de la capitale et chef du Parti socialiste uni du Venezuela (Psuv), Darío Vivas, à cause du covid-19.

Le président cubain a souligné qu'il était mort en combattant la pandémie dans la rue, dont il avait lui-même été infecté, a-t-il déclaré sur Twitter.

Vivas, qui a annoncé le 16 juillet qu'il avait été testé positif à la PCR, a été soumis à un isolement et à un traitement pour retrouver la santé, mais hier, on savait qu'il était décédé après plus de deux semaines au cours desquelles il continuerait à être dans un sommeil strict. .

Les autorités nationales et le peuple militant du Grand Pôle patriotique se sont manifestés depuis que l'événement tragique a été connu, des messages d'encouragement et de solidarité familiale.

«Une immense tristesse remplit nos cœurs pour le départ physique d'un grand frère de la vie, Darío Vivas. Un révolutionnaire infaillible », a déclaré le chef de l'Etat Nicolás Maduro dans le réseau social précité.

Pour sa part, le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Diosdado Cabello, a déclaré: «Darío Vivas est sans aucun doute un exemple à suivre par les révolutionnaires. Honneur et gloire pour un guerrier !! ».

Darío Vivas, également électeur, a eu plus de 20 ans de carrière politique, soutenant la révolution bolivarienne. Le dernier poste qu'il a occupé était celui de chef de la GDC, après que le 30 janvier 2020, il a été nommé par le président Nicolás Maduro, en remplacement de la dirigeante Carolina Cestari. Il a été député de liste à l'Assemblée nationale pour l'État de Vargas, soutenu par le Parti socialiste uni du Venezuela (Psuv), pour la période 2016-2021 et député au Parlement latino-américain. Au cours de la législature précédente, il représentait le district de la capitale.

Ramón Vivas Velasco est né le 12 juin 1950 à San Cristóbal, dans l'État de Táchira. Il a été député à l'Assemblée nationale pour le district de la capitale pendant deux périodes consécutives, de 2010 à mi-2017. Il a été premier vice-président du parlement à deux reprises (2010-2011) et (2013-2015) et vice-président de l'Union Parlement mondial en 2015.

Vous pourriez également aimer...