Le Venezuela

Duque annule sa réforme fiscale après d’intenses protestations

Après quatre jours de manifestations qui ont fait des dizaines de blessés et plusieurs morts du fait des violences exercées par les forces de sécurité, le président colombien, Iván Duque, a demandé ce dimanche au Parlement de retirer une proposition de réforme fiscale.

«Je demande au Congrès de la République de retirer le projet déposé par le ministère des Finances et de traiter d’urgence un nouveau projet à la suite d’un consensus et ainsi éviter l’incertitude financière», a-t-il déclaré dans un discours entouré du vice-président et des ministres, contrairement à de sa précédente apparition où il est apparu flanqué de lui avec le commandant général des forces armées Luis Fernando Navarro, pour annoncer la militarisation du territoire de la Nouvelle-Grenade.

Duque a précisé la portée de la nouvelle proposition, qui exclura l’augmentation de la TVA sur les biens et services et l’élargissement de l’assiette des contribuables pour l’impôt sur le revenu, points les plus controversés de la «loi de solidarité durable».

La nouvelle loi, convenue avec les partis politiques, le secteur privé et la société civile, se concentrera sur la taxation temporaire des entreprises et des classes sociales les plus riches, selon l’AFP.

Entre autres choses, la réforme contiendra un impôt temporaire sur le revenu pour les entreprises, un impôt sur la fortune, les dividendes et les personnes à revenus plus élevés, ainsi que l’engagement d’approfondir les programmes d’austérité de l’État, a-t-il ajouté.

Vous pourriez également aimer...