Le Brésil

En 20 ans, le Brésil a gagné plus de 40 millions d’électeurs. Les électeurs adultes dépassent les jeunes

São Paulo – Depuis les élections de 2002, le Brésil a gagné plus de 41 millions d’électeurs, atteignant maintenant un total de 156 454 011, selon les données publiées vendredi dernier (15) par le Tribunal supérieur électoral (Tribunal Superior Eleitoral).EST). L’augmentation a été de 35,7 %. Le rythme de croissance a été plus intense entre 2002 et 2012 (22,04 %) que durant les 10 dernières années (11,24 %). Et l’électorat plus âgé a augmenté plus que les jeunes, bien que ce public ait augmenté dans la période récente, après des campagnes de la justice électorale et de personnalités pour stimuler la participation politique des jeunes.

Par rapport à octobre 2022, l’électorat des 17 à 20 ans a diminué, tandis que celui des 16 ans a augmenté. Mais les principales hausses, au cours de ces deux décennies, se produisent chez les électeurs de plus de 45 ans.

La tranche d’âge des 45 à 59 ans est celle qui concentre la plus grande part de l’électorat brésilien. Il y a 38 374 793 candidats appropriés, 24,5% du total. Ce groupe a augmenté de 63,5 % par rapport à 2002, lorsque Luiz Inácio Lula da Silva (PT) a été élu président pour la première fois, battant José Serra, du PSDB, au second tour (61,27 % contre 38,73 %).

Viennent ensuite les tranches d’âge 35-44 ans (32 207 043 électeurs) et les tranches d’âge 25-34 ans (31 498 516) – ces dernières ayant le plus grand nombre d’électeurs au Brésil en 2002. En pourcentage, celles qui ont le plus augmenté au cours de ces 20 années étaient précisément celles qui concentraient l’électorat le plus âgé : 60 à 69 ans (près de 18 millions, soit 110 % de plus), 70 à 79 ans (près de 9,5 millions, soit une augmentation de 88 %) et à partir de 79 ans (5,1 millions, soit un augmentation de 215 %).

A lire aussi :

Vous pourriez également aimer...