Le Brésil

Fier d’être USP – Journal de l’USP

ETExactement à cette période, il y a un an, en raison de la propagation de la pandémie, le presbytère a dû prendre des mesures très dures pour défendre la santé de la communauté. Le 17 mars dernier, les cours en présentiel ont été suspendus et, le 23, toutes les activités des différents campus ont été réduites au minimum nécessaire au maintien des services essentiels.

Nous nous attendions à ce qu’il s’agisse d’une interruption de quelques semaines, mais malheureusement, cela a duré jusqu’à présent et nous ne pouvons même pas estimer combien il nous faudra encore attendre pour le retour complet des activités en face à face.

Ce fut certainement l’année la plus difficile et la plus complexe des 87 années de notre Université. Même les facultés fondatrices de notre institution, avec leur histoire de près de deux siècles, n’avaient pas été confrontées à une situation similaire.

En tant qu’université, nous rencontrons toujours de grands obstacles. Il est douloureux qu’il n’y ait pas d’interaction face à face entre les étudiants et entre eux et leurs professeurs, un détail remarquable pour la formation des leaders et des citoyens. Même dans les laboratoires de recherche, les échanges entre étudiants et chercheurs sont réduits en raison des mesures sanitaires. Les activités culturelles et sportives, essentielles à la socialisation des étudiants, sont également gravement compromises.

Les difficultés nous mettent en alerte et l’USP a démontré sa force, sa compétence et sa résilience, surmontant tous les défis. Pour cette raison, j’ai osé mettre le titre «Fier d’être USP» dans ce texte, qui semble fier, mais qui est factuel. L’Université a réagi à toutes les adversités, n’a pas cédé aux attaques et aux excès et a montré sa solidité, fruit de décennies de travail et de responsabilité.

Je tiens à remercier le dévouement et les efforts de toute la communauté qui ont rendu cette performance possible. Tout le monde, étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs, fonctionnaires techniques et administratifs, professeurs, post-doctorants, chercheurs, vous êtes tous responsables du succès de l’USP.

Je ne vais pas énumérer les grandes réalisations de l’Université au cours des 12 derniers mois, car les Pro-Rectories en ont déjà largement diffusé. Mais je dois souligner que, pendant la crise, l’USP a montré qu’elle faisait partie de la solution aux problèmes de société. En plus de ne pas frustrer la conclusion des études de milliers d’étudiants, qui aujourd’hui aident déjà à surmonter les limites, les résultats de nos recherches ont atteint le public dans un laps de temps très court, dépassant les projections les plus optimistes.

L’environnement universitaire est fantastique, il est constamment renouvelé. Alors que nous livrons des milliers de jeunes professionnels récemment diplômés, compétents et talentueux, nous recevons désormais, à compter du 19 mars, les inscriptions des personnes sélectionnées par le concours d’entrée Fuvest: plus de 8 mille jeunes avec beaucoup de rêves et d’espoirs. Nous ne les décevrons pas.

Au nom de l’Université, je tiens à féliciter les étudiants qui ont réussi à surmonter l’étape difficile de l’examen d’entrée et qui deviennent des étudiants de l’USP. Sentez-vous bien accueilli.

C’est très gratifiant en tant que recteur et en tant que Brésilien de les accueillir à l’USP. Il est stimulant de trouver un groupe de jeunes qui accordent la priorité à l’éducation et s’y consacrent pour atteindre des objectifs ambitieux pour la société, comme rejoindre une université de classe mondiale. Des jeunes comme vous nous donnent confiance que l’avenir du pays peut être meilleur, car il n’y a pas d’autre alternative que d’investir dans l’éducation pour le développement de la nation.

Cette première année pour les nouveaux entrants sera stimulante et stimulante. Nous commencerons les cours le 12 avril, toujours à distance. Nous n’avons toujours pas de prévision du moment où nous pourrons les recevoir en personne sur les différents campus pour certaines activités. Avec cela, en ce moment, il ne sera pas possible de faire l’expérience de l’environnement universitaire que vous attendiez. Cependant, j’espère que, même virtuellement, vous commencerez à comprendre la grandeur de l’institution et à profiter de l’infrastructure disponible.

En plus des cours, l’USP propose également une grande variété d’activités culturelles et scientifiques, pour le moment à distance. Il y a des conférences, des expositions, des spectacles musicaux, des clubs de cinéma et d’autres loisirs gratuits, qui doivent être appréciés et bien utilisés. Lorsque cela est possible, nous reviendrons à proposer des activités sportives, que nous considérons également comme fondamentales pour la socialisation de la communauté.

À l’USP, vous apprendrez non seulement un métier, mais aussi comment résoudre des problèmes, relever des défis, diriger, transformer le monde dans lequel vous vivez. Plus qu’un bon professionnel, nous voulons former de bons citoyens. Bienvenue à l’USP pour intégrer cette communauté dynamique qui ne laisse pas l’institution se décomposer.

Je tiens à renforcer mes remerciements à toute la communauté USP. Certes, nous aurons encore une courte période d’adversité, mais ensemble, nous continuerons à surmonter toutes les difficultés.

Vous pourriez également aimer...