Le Venezuela

Filven commence ce 27 janvier à Mérida

La dix-septième édition de la Foire internationale du livre du Venezuela (Filven) 2021 arrive dans la ville de Mérida, du jeudi 27 janvier au dimanche 30 janvier, dans les installations du téléphérique de Mérida, Mukumbarí, avec la présence de plus de 10 maisons d’édition et 20 exposants.

Dès la première station (Barinitas), un hommage sera rendu au Vietnam, et une reconnaissance posthume sera accordée aux journalistes José Vicente Rangel et Vladimir Acosta, a informé le directeur général du Cabinet d’Etat de la Culture, Oswaldo Acuña.

« Toutes les équipes de travail du Centre national du livre sont arrivées et plus de 15 000 livres sont prêts pour le chapitre Filven Mérida », a expliqué Acuña.

Le président de la Fondation pour le développement culturel de l’État de Mérida (Fundecem), Enrique Plata, a souligné que le travail entre le gouvernement de Mérida et le Cabinet de la culture était articulé pour donner aux habitants de Mérida un espace, afin de promouvoir la lecture et des loisirs sains.

La programmation proposera la présentation de livres, parmi lesquels le texte du procureur général, Tarek William Saab, et du député à l’Assemblée nationale et chanteur, Cristóbal Jiménez.

Ils présenteront également leurs livres, Miguel Guevara; lauréat du prix international d’essai Monte Ávila et José Gregorio González Márquez; lauréat de la Biennale de poésie pour enfants.

Filven Mérida aura un pavillon de lecture pour enfants et des concerts et des présentations culturelles auront lieu sur la Plaza de Las Heroínas.

Les protocoles de biosécurité seront en charge des responsables de la protection civile et du service d’incendie de l’État de Mérida. « Deux désinfections ont été effectuées à la station Barinitas, et nous aurons un système d’accès restreint afin de ne pas créer de foules et ainsi empêcher la propagation du coronavirus », a rapporté Plata.

hommage à la poésie

L’un des lauréats de l’événement sera Jasmil Mendoza León, un écrivain né dans l’État de Lara, mais lié aux habitants de Mérida depuis sa jeunesse, et qui réside actuellement dans la ville de Mérida.

León a remercié le groupe d’écrivains de Merida pour la nomination. « C’est une double satisfaction pour moi de recevoir cet hommage, puisque ce sont mes collègues qui l’ont décidé, ce n’était pas quelque chose d’imposé », a-t-il souligné.

Le poète et écrivain a ajouté qu’il présentera son livre « Memoria del Tedio », qui est un recueil de trois livres de poésie, dont deux primés et un inédit.

León a invité les jeunes écrivains, poètes et les gens en général à profiter de cet espace de création et d’amour de la lecture.

« Ne me donnez pas l’office de statue ou de fossoyeur, donnez-moi une odeur de terre rouge, un après-midi de lumière puissante, ou un crépuscule qui l’habille et qui rend ma vie heureuse », déclamait-il.

Vous pourriez également aimer...