Le Venezuela

Fundalatin a livré de nouvelles preuves à la CPI sur le blocus américain du pays

La Fondation latino-américaine pour les droits de l’homme et le développement social (Fundalatin) a fourni au bureau du procureur de la Cour pénale internationale de nouvelles preuves de la façon dont le blocus économique imposé par les États-Unis au Venezuela met fin à la vie de patients atteints de maladies chroniques.

Dans un article publié sur Twitter, la Fondation a expliqué avoir demandé que les responsables soient punis pour avoir commis des crimes contre l’humanité.

La Fondation mène depuis un an un travail constant de plaintes de ce type, au moment où elle entérine un rapport émis par la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, dans lequel elle demande également sa levée le blocus financier contre le pays.

Vous pourriez également aimer...