La Colombie

« Il s’inquiète que des secteurs de l’Est ne participent pas assidûment à la vaccination », dit Ospina

23 juin 2021 – 13:33

2021-06-23

Pour:

Salle de presse d’El País

Le maire Jorge Iván Ospina a appelé la population résidant dans l’est de Cali à se faire vacciner contre le covid-19, car il a été démontré que les citoyens ne fréquentent pas l’IPS ou le Vaccination Megacentros.

« Nous avons des difficultés dans l’est de la ville pour la vaccination, il y a encore des gens qui ne croient pas que le vaccin soit important. Que ce soit l’occasion de dire à nos habitants de l’est que se faire vacciner contre le covid est le chemin de la vie et c’est nous afflige et nous inquiète que des secteurs aussi importants de l’est de Cali ne participent pas assidûment à l’opportunité du vaccin », a déclaré Ospina.

Il convient de mentionner que dans ce quartier de la ville, il existe 12 points de vaccination contre le covid-19 activés, parmi lesquels les méga-centres de l’établissement d’enseignement Nuevo Latir et du Colisée María Isabel Urrutia; le siège de la Fondation Carvajal dans les quartiers El Poblado II, El Vallado et La Casona ; le Centre de santé IPS Decepaz, El Vallado, Marroquín Cauquita et Manuela Beltrán ; et les centres de santé Intervenidas, Alirio Mora et Alfonso Bonilla.

Vous etes peut etre intéressé: Les soldats se préparent à commencer la vaccination contre le covid-19

Selon les données du Secrétariat à la santé de Cali, ce mardi 22 juin, 23 955 doses du vaccin contre le covid-19 ont été appliquées, pour un total de 878 185 doses appliquées depuis le début du Plan national de vaccination. Le nombre de Caleños qui ont terminé leur programme de vaccination s’élève à 282 840.

Concernant la situation actuelle de la pandémie de coronavirus dans la ville, Jorge Iván Ospina a souligné que « nous avons encore un pic pandémique grotesque. Nous parlons d’une occupation de soins intensifs à 100% et, de même, d’une réduction de l’âge des personnes qui vont unités de soins intensifs. »

« En effet le vaccin a servi car l’occupation des soins intensifs chez les adultes a baissé (…) la mortalité a été réduite. Ce sont les plus jeunes qui sont à l’origine de la maladie, mais heureusement moins de décès », a-t-il ajouté.

Vous pourriez également aimer...