La Colombie

Ils capturent un gang criminel qui faisait le trafic de cocaïne et la cachaient dans des légumes et d’autres aliments

La Bureau du procureur généralpar le biais d’un communiqué, a indiqué qu’en collaboration avec la direction anti-stupéfiants de la police nationale et les autorités britanniques, il avait réussi à identifier et à capturer huit membres présumés d’une structure destinée à retirer les cargaisons de chlorhydrate de cocaïne dans les denrées périssables à destination des États-Unis et pays d’Europe.

Selon Maria Helena Monsalve, directrice spécialisée contre le trafic de drogue, a exprimé à travers une vidéo qu’au cours de l’enquête, il a été constaté que le réseau a obtenu les intrants chimiques dans le nord de Santander et le transférés dans des laboratoires destinés au traitement drogue, avec le parrainage apparent de structures du crime organisé qui commettent des crimes dans la région.

De plus, les autorités ont pu vérifier que la structure avait apparemment des complexes de trafic de drogue dans les régions de Magdalena Medio et du sud de Bolívar, où ils produisaient la cocaïne et la camouflaient entre des charges de légumes et autres produits alimentaires. Plus tard, ils l’ont envoyé caché dans des véhicules vers des points clandestins de la côte caraïbe pour l’embarquer sur des vedettes rapides et le déplacer vers des destinations internationales.

Ainsi les choses, les personnes qui feraient partie du groupe illégal ont été capturées à Carthagène (Bolivar) et Aguachica (César). Parmi les détenus figurent David Enrique Beltrán Madero, alias David, qui serait le meneur et principal financier; Gustavo Segundo Suárez Pérez, alias El Negro ou Ballena, la personne présumée chargée de coordonner la dissimulation de la cocaïne ; et Yeison Alberto Suárez Alvarado, alias Yeyo, accusé d’avoir dirigé la production de cocaïne.

L’autre capturé, apparemment, a mené des activités liées à la collecte des expéditions et au transport. A tous, un procureur de la Direction Spécialisée contre le Trafic de Stupéfiants les a inculpés des crimes de : trafic aggravé, fabrication ou détention de stupéfiants ; tutrafic de substances pour le traitement de stupéfiants; la fabrication, le trafic et le port d’armes, de munitions à usage restreint, à l’usage exclusif des Forces Armées ou d’explosifs ; et complot en vue de commettre un crime aggravé.

Au cours des investigations, cette structure de trafic de stupéfiants a été saisie 392 kilogrammes de cocaïne, 529 kilogrammes d’intrants chimiques solides, 136 gallons de précurseurs liquides, quatre véhicules et 1 200 cartouches de calibre 5,56 mm. En outre, sept personnes ont été capturées en flagrant délit et un laboratoire de traitement du chlorhydrate de cocaïne a été saisi.

Vous pourriez également aimer...