Indignation contre Yina Calderón pour s'être moquée de son nouveau look

Aïda Victoria Merlano Elle est l'une des influenceuses les plus reconnues du pays et experte pour capter l'attention des réseaux sociaux et, comme on dit, générer des controverses auprès de ses abonnés. Elle sait que c'est ainsi qu'elle reste au courant et c'est pourquoi de temps en temps. le moment où elle révèle quelques détails de sa vie personnelle donnant beaucoup à dire.

Mais cette fois, ce n'est pas sa carrière qui a retenu l'attention, mais plutôt le fait que le 21 mars, la jeune femme a eu une audience avec le parquet au cours de laquelle la décision serait prise de la libérer ou de la condamner. Malheureusement, pour la jeune femme, le Tribunal Supérieur de Bogotá a ratifié la condamnation, en deuxième instance, contre Aïda Victoria Merlano, pour avoir prétendument participé à l'évasion de sa mère, l'ancienne députée Aida Merlano, lui infligeant 13 ans et 8 mois de prison sans possibilité d'assignation à résidence.

Or, c'est précisément l'angoisse d'attendre le jugement sur ce qui adviendra de son avenir qui a poussé l'actrice à opérer un changement jamais vu auparavant et un changement total de son image. Ceci après avoir confié son changement de look à un style beaucoup plus long et plus cuivré entre les mains du roi des extensions.

Cela n'a pas été gaspillé par Yina Calderón qui en a profité pour critiquer Aida pour sa nouvelle image, se comparant à elle et insinuant qu'Aida ne semble pas bien avec son nouveau choix et qu'elle est beaucoup plus belle, même si elle a subi plusieurs opérations chirurgicales au fil des ans.

Aida ne s'est pas laissé piétiner et a répondu de la manière qui lui convenait le mieux, avec humour.« Avant, ça me mettait en colère, maintenant ça me fait rire… Yina : laisse-moi partir, vraiment. Déjà. « J'essaye de t'ignorer pour qu'un jour tu en asses marre de gâcher ma vie, mais c'est toujours la même chose, » puis terminez en disant : «Viens, tu es très jolie, vraiment. C'est dommage que de ta bouche, tu ne fasses que de la merde.

Et puis laisser un message de sensibilisation, notamment aux femmes qui tentent de se détruire les unes les autres »,Je vous invite, en tant que femme d'affaires que vous êtes, dans ma communauté. Asseyons nous. Au lieu de nous lancer des conneries, construisons. Que vous, fort de votre expérience de femme d’affaires, disiez aux femmes comment vous y êtes parvenue. « Leur donner des outils pour qu’eux aussi puissent avancer. »