Le Venezuela

Isnotú prêt à célébrer le 157e anniversaire de la naissance du Bienheureux HGJ

Le diocèse de l’État de Trujillo est prêt à célébrer la première fête liturgique et le 157e anniversaire de la naissance du bienheureux José Gregorio Hernández, ce mardi 26 octobre, dans la ville d’Isnotú de la municipalité de Betijoque.

En ce sens, le recteur du Sanctuaire Niño Jesús Père José Magdaleno Álvarez a indiqué que ce lundi la neuvaine au bienheureux Trujillo se termine dans toutes les églises du diocèse et qu’à quatre heures de l’après-midi commenceront les activités préalables à la journée centrale.

« Demain, lundi 25 octobre, à quatre heures de l’après-midi, nous ferons une promenade en calèche à l’image du bienheureux José Gregorio Hernández dans les rues d’Isnotú et de Betijoque ; puis, à cinq heures de l’après-midi, il y aura la sainte messe des vêpres et la sérénade », a-t-il précisé.

Le père Álvarez a déclaré que pour la journée centrale, les activités commenceront à six heures du matin avec le son des cloches et le chant des matins au sanctuaire Niño Jesús ; puis de la ville de Valera partira un char avec l’image du bienheureux, qui arrivera à Isnotú. A neuf heures du matin aura lieu la bénédiction de la nouvelle image du Médecin des Pauvres qui sera vénérée dans le Sanctuaire.

Il a également souligné qu’à 10 heures du matin aura lieu l’Eucharistie solennelle présidée par le prêtre Rubén Delgado, Vicaire général du diocèse de Trujillo.

« Au cours de la journée, nous célébrerons la mémoire du Bienheureux José Gregorio Hernández dans toutes les églises du diocèse. À cinq heures de l’après-midi, nous aurons l’Eucharistie de la communauté paroissiale d’Isnotú, puis effectuerons la deuxième procession avec l’image du bienheureux dans les rues de son pays natal », a-t-il commenté.

A noter qu’il était prévu que Monseigneur José Trinidad Fernández, nouvel évêque du diocèse de Trujillo, officiera la messe solennelle en l’honneur des bienheureux, mais en raison de son état de santé dû au covid-19, il sera supplanté par le vicaire général.

Actes religieux et culturels

Le père Magdaleno a rapporté que ce dimanche des événements religieux et culturels ont eu lieu sur la nouvelle place José Gregorio Hernández, dans laquelle un panneau d’affichage à l’effigie de Benigno et Josefa Antonia a été placé « en hommage aux parents des bienheureux ». sauvés de l’ancien temple ont été exposés, lors des derniers travaux de rénovation de la place, tels que des briques, du bois et des pierres.

« Nous avons eu comme invités spéciaux les chœurs San Juan Bautista et San Lorenzo Mártir de Carache pour animer le chant liturgique de la messe dans le style de la carachera parranda. Il est important d’accomplir le sacrement de notre foi ici, car pendant de nombreuses années, le lieu sacré où le bienheureux a fait sa première communion et a appris à vivre les sacrements était situé sur ce site. C’est à ce même endroit que la famille Hernández Cisneros a demandé que les restes de leurs parents soient transférés et enterrés en 1900 », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que la journée de prière de ce dimanche était également élaborée pour la santé de l’évêque diocésain, des prêtres et de tous ceux qui souffrent à cause de la pandémie.

A la fin de la messe, l’académie de danse Tierra Amada a rendu hommage au Dr José Gregorio Hernández, ainsi que la danse de Santo Domingo et la célèbre María et sa petite burriquita ont fait passer un agréable moment.

Vous pourriez également aimer...