Le Venezuela

Jeter les incidents après le retour en classe

Après la reprise des cours en présentiel lundi, aucun incident n’a été signalé sur l’ensemble du territoire national, a souligné la ministre de l’Éducation, Yelitze Santaella, à la chaîne de télévision officielle vénézuélienne (VTV).

« Nous n’avons eu aucun incident. Nous avons tous rejoint l’appel au retour à la normalité, non seulement du secteur public, mais aussi du secteur privé de l’éducation », a-t-il déclaré, selon le portail AVN.

Il a rappelé qu’ils ont préparé pédagogiquement ceux qui ont des responsabilités dans les écoles, depuis le 16 septembre dernier avec des modules de gestion de la biosécurité.

Santaella a souligné qu’il s’agit d’une « stratégie localisée » car chaque établissement a ses caractéristiques, mais, dans l’ensemble, ils effectueront une surveillance très détaillée et identifieront les centres de santé les plus proches.

Par ailleurs, il a précisé que des activités académiques auront lieu chaque semaine, excluant ce secteur du dispositif 7+7 et que plus de 5 000 établissements, dont des lycées, ont été pris comme sites de vaccination.

Il a précisé qu’au moins 3 000 écoles qui se sont dégradées sont en train d’intervenir et d’autres nécessitent une prise en charge globale.

De même, il a souligné qu’il existe des institutions qui se rétablissent encore, dont les étudiants suivront la période scolaire de chez eux jusqu’à ce que la réparation de leur campus soit terminée.

Ce dimanche, le président de la République, Nicolás Maduro, a indiqué que la distribution d’uniformes et de fournitures scolaires est envisagée pour garantir un enseignement public gratuit et de qualité.

Le retour en présentiel aux cours sera développé sur la base d’un plan à 10 sommets pour prévenir les infections et s’occuper de tous les aspects du secteur.

Vous pourriez également aimer...