Le Venezuela

Jorge Rodríguez : le peuple vénézuélien envoie un message clair

Le président de l’Assemblée nationale, Jorge Rodríguez, a souligné la participation qui est enregistrée dans le processus électoral ce dimanche et a souligné que le peuple vénézuélien envoie un message clair au monde.

« Aujourd’hui, nous assistons à une démonstration très puissante que le Venezuela exprime ses opinions dans n’importe quel domaine de notre Constitution est exprimé par le vote, c’est le seul mécanisme au Venezuela pour accéder au pouvoir », a-t-il déclaré dans des déclarations offertes lors de son départ de la centre électoral de l’école élémentaire Padre Mendoza, situé dans le secteur Los Jardines, paroisse El Valle.

Il a affirmé qu’aucune incidence significative n’a été enregistrée dans le processus et que contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays où les élections génèrent des tensions et des violences, au Venezuela, elles constituent un déversoir.

« Nous n’avons pas eu un seul rapport de plaidoyer parce que le peuple vénézuélien a l’habitude de voter en paix, il y a d’autres pays où une élection génère de l’anxiété, où des candidats sont tués au Venezuela, les élections au contraire sont un déversoir », a-t-il déclaré.

Rapide et facile

Le président du parlement créole a souligné qu’à partir de 6h00 il y a une forte participation au processus électoral et que l’absence de files d’attente est due à la facilité et la rapidité avec laquelle le droit de vote est exercé grâce aux machines possédées. par le CNE.

«Cela a été un processus impeccable depuis le début et nous remarquons que depuis 6 heures du matin, les gens se sont mobilisés pour voter… Quand ils ont brûlé les machines à voter, ils ont fait une grande faveur au peuple vénézuélien parce qu’ils sont meilleurs, ils sont plus robuste, j’ai pris environ 10 secondes pour voter », s’est-il exalté.

Message aux observateurs de l’UE

Rodríguez a fait référence à la mission électorale de l’Union européenne et a rappelé qu’au Venezuela, il y a plus de 300 observateurs internationaux de diverses organisations et pays du monde, il a donc exclu que s’il y avait une déclaration négative des responsables européens, cela ternirait le processus électoral.

« Les voyeurs sont en bois », a-t-il déclaré, évoquant le fait que ce sont le CNE et le peuple vénézuélien qui peuvent qualifier ou disqualifier ces élections comme le prévoient les lois et la Constitution.

Vous pourriez également aimer...