La chose la plus attendue au cinéma est là pour rester

Le cinéma connaît son apogée avec le succès au box-office de « Inside Out 2 », mais le film de Disney et Pixar n'est que le premier d'une liste de sorties qui aspirent à pousser les spectateurs vers les salles.

Le film d’animation a déjà rapporté 724 millions de dollars dans le monde et laisse espérer de nombreuses suites à venir. « Deadpool & Wolverine » (25 juillet), « Alien : Romulus » (16 août) et « Despicable Me 4 » font du bruit depuis un moment avec une promotion brutale. Le dernier est sorti en salles hier.

Les films d’action, de comédie et d’horreur attendent avec impatience leurs débuts dans l’espoir d’attirer un groupe qui préfère le divertissement à domicile via le streaming.

Mais rien de tel que de se déconnecter dans la pénombre d’une pièce avec écran géant et son assourdissant. Ou qui pourrait résister à voir 'Maxxxine', le troisième volet d'une trilogie commencée avec 'X' et 'Pearl' (ce dernier en Max disponible), qui arrive enfin sur grand écran créole. Cela fait suite à l'alliance conclue avec A24 pour projeter ses films sur le sol vénézuélien (on peut le voir à partir du 11 juillet).

Mais au-delà des habituels projets commerciaux ou Blockbuster, le cinéma espère aussi attirer du monde grâce au travail de réalisateurs confirmés. Les nouveaux films de Yorgos Lanthimos ou Kevin Costner et le premier film de Zoe Kravitz espèrent répéter l'exploit de la suite de « Inside Out ».

Enceinte

Selon l'agence EFE, celui qui suscite le plus d'attentes et qui pourrait imiter le succès de Pixar est « Deadpool & Wolverine ». Rappelons qu'il appartient également aux Studios Disney. Malgré cela, rien n'est sûr dans l'industrie, même avec Ryan Reynolds et Hugh Jackman en tête du casting. Oui, ils ont beaucoup de charisme et l’histoire a l’air intéressante, mais les super-héros ont quand même quelque chose à dire. « Seule la première bande-annonce du film a eu 365 millions de vues en 24 heures », sauve EFE pour justifier son postulat.

Le retour d'« Alien » a un sceau latin avec l'Uruguayen Fede Álvarez aux commandes. « Romulus » est le titre de cette aventure avec Cailee Spaeny (« Priscilla ») à la tête d'un groupe de jeunes qui, sur une station spatiale abandonnée, rencontrent la forme de vie la plus terrifiante de l'univers.

Un autre grand retour est Tim Burton (5 septembre). Il le fait aux côtés du casting original de « Beetlejuice », dirigé par Michael Keaton et Winona Ryder. La suite du film ajoute Jenna Ortega pour attirer et connecter avec un public plus jeune, même si la force de ce hit de la fin des années 80 sera davantage liée aux nostalgiques qui iront au cinéma pour répéter trois fois le nom interdit.

« Tornadoes » dans sa nouvelle version du classique catastrophe de 1996 avec Glen Powell à la barre (arrive le 11 juillet) et « The Crow » (30 août) copiant la version de 1994 avec Bill Skarsgard dans le rôle d'Eric Draven, ils pourraient surprendre toi.

Personnages consacrés

Scarlett Johansson et Channing Tatum jouent dans la comédie « L'autre face de la lune » (18 juillet). Il se déroule lors de l’alunissage historique d’Apollo 11, selon EFE. Tatum apparaîtra également dans le premier film de Zoe Kravitz, la comédie noire « Blink Twice » (23 août), qui met en vedette la Portoricaine Adria Arjona, fille du chanteur Ricardo Arjona.

Cate Blanchett passe au cinéma d'action dans « Borderlands », une adaptation du célèbre jeu vidéo réalisé par Eli Roth (8 août). Blake Lively devient romantique dans « It Ends with Us » (9 août) et Emma Stone récidive avec Yorgos Lanthimos, après l'Oscar de « Strange Creatures », dans « Kinds of Kindness » (pas de date de sortie au Venezuela).

De plus, Kevin Costner présentera les deux premières parties de « Horizon, an American Saga » (28 juin et 30 août). Le western épique sera composé de quatre films et c'est la raison pour laquelle l'acteur a quitté la série « Yellowstone ».

Lupita Nyong'o joue dans « A Quiet Place: Day One », une préquelle de la saga John Krasinski (en salles le 4 juillet) et Night M Shyamalan sort « Trap » (2 août), qui emmène le sinistre à un concert pop.