La Colombie devra payer un million en raison d’une sanction imposée par la FIFA

Mercredi dernier, le FIFA a rendu public le rapport des sanctions imposées par le Commission disciplinaire, suite aux incidents survenus au cours des cinq premières journées des éliminatoires sud-américains pour la Coupe du monde 2026, qui se dérouleront aux États-Unis, au Mexique et au Canada.

La La Fédération colombienne de football est l’une de celles qui apparaissent dans le communiqué comme l’une des équipes concernées par la plus haute instance qui régit le football mondial. L’une de ces sanctions imposées est due à comportement inapproprié des supporters lors du match contre l’équipe chilienne, correspondant à la deuxième journée et en raison des retards dans le début de ce même match et de celui joué contre l’Uruguay.

En raison de ce qui précède, le L’équipe nationale devra jouer son prochain match avec le Stade Métropolitain de Barranquilla fermé à au moins 25% de ses places, et payer une amende de 30’000 francs suisses.argent qui servira à investir dans un plan anti-discrimination, en raison du retard du match contre le Chili et de « l’attitude discriminatoire de ses supporters », selon l’entité, le 12 septembre, au stade Monumental David Arellano.

En outre, La Commission de Discipline de la FIFA a à son tour infligé une amende de 500 francs suisses pour jet d’objets et retard dans le duel avec l’Uruguay en octobre dernier, ainsi qu’une amende supplémentaire de 50 000 francs suisses, sous réserve du respect du plan mentionné dans un délai de six mois.

La sanction de la restriction du public correspond au duel déjà convenu que la Colombie aura contre l’Argentine à Barranquilla, le 10 septembre.

Comme signalé la Fédération Colombienne, vous pouvez faire appel auprès de la Commission d’Appel de la FIFA et, si la réponse est jugée injuste ou peut être réduite, est la dernière instance du Tribunal Arbitral du Sport. Voici comment Tamayo l’a exprimé :

« Nous sommes informés de la sanction, sans les arguments, et pour faire appel, nous avons besoin de justificatifs ou de motifs complets pour lesquels nous avons été sanctionnés », même si nous avons envoyé les preuves des dossiers. « Nous pourrons donc revoir la question en appel, avant le match de septembre. »

On sait également que la demande de base complète a déjà été faite et qu’ils disposent de 10 jours, à compter de la notification du mercredi 10 janvier 2024, pour le faire. Si la décision est négative ou ne modifie pas beaucoup la sanction initiale, un recours peut être interjeté auprès du tribunal. TAS jusqu’à 21 jours après réception de la réponse de l’Association Internationale de la Fédération de Football.